Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre

CUCURON. Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Seconde semaine...

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc.

















            partager partager

Michel Feltin afouga di lengo à L’Express


Le journaliste ouvre chaque semaine le dossier des langues de France...y compris le français.



Michel Feltin (L'Express DR)
Michel Feltin (L'Express DR)
« Li journalisto soun cultiva, segur, mai soun escoularita i’a rèn di di lengo regiounalo, levat la proupagando coumo que serien de patoues. » Mai pèr Michel Feltin, « tóuti li lengo se valon », e se turto mai que d’un cop à si coulègo, que coumprenon pas…
 
Dins sa letro dóu 12 de jun, pamens, nous dis bèn coume lou mounde en Europo ié soun afouga de si lengo. La peticioun ciéutadano en ligno sus li dre linguisti aro a bèn despassa lou milioun de signaturo. Es soun sujèt de la semano.
 
E preciso ben, en francés, que mai de cinquanto milioun d’Euroupen soun pertouca per uno lengo dicho minouritàri.
 
Michel Feltin , journalisto à L’Express, a 53 an es un « Parisen qu’a passa tóuti si vacanço dins la famiho de sa maire, en Vau d’Ossau. Mai ai las ! Siéu pas un bon bearnoufone… » que s’escuso.
 
Es passa pèr lo quoutidian La Croix, avans que de s’emplega despièi 1999 au semanié L’Express, un di mai legi en Franço. E es d’aqui qu’a agut l’idèio d’enfounsa lou cougnet dins la maucouneissenço franceso de si lengo minouritàri. Despièi lou mes de mai adounc mando la letro semaniero : « un cop ié parle de nòsti lengo regiounalo e de sa situacioun, e l’autro trate de la lengo franceso, qu’es tambèn un tresor qu’a besoun d’èstre apara ».
 
Michel Feltin s’interesso premié ei territòri, e perqué an tóuti uno bello ouriginalita, s’es passiouna tambèn per si lengo.
 
Mai, coume nous dis soun article de la semano, saup alarga lou sujèt, e em’éu, lou biarnés s’aparo… au Parlamen éuroupen. Que la peticioun que signalo, em’encara cent milo signaturo, entrinara la discutido à-n-Estrasbourg d’un proujèt de lèi sus li dre de nòsti lengo pas tan parlado.
 
D’aiour, poudès ben li douna la man, e vous ié faire marca.

Mardi 12 Juin 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

...e sensa cap restriccions !


06/01/2022


Dans l’Aquò d’Aquí de fin d’année...
Dison que...

Ecumenisme?

La querelle des graphies de la langue d'oc est une bêtise passéiste, et un frein pour qui souhaite conquérir des droits pour notre langue. Mais il reste quelques allergiques dogmatiques, y compris là où le respect est de rigueur.

Reinat Toscano a la Librejado

Coma cada còup, èri convidat disabte passat demièg lu autors de la Librejado, que si tenia à Trets, dins lo casteu, coblada m’au 27n salon dei escrivans de Provença.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.