Aquò d'Aqui








La mitat presonièra

La statistique nous dit froidement la part émergée d'un quotidien d'entravées. La moitié féminine de la population n'est pas libre de ses mouvements.

Fa tot bèu just una setmana dimècres 17 d’abriu una joineta siguèt violada dins un trin regionau entre Ais e Marselha, dins un vagon onte li aviá d’autrei viatjaires. Sensa ren dire mai avans que l’enquista n’en digue mai, fau quand muma rementar que la tiera comença de pas s’acabar jamai.
 






            partager partager

Michel Feltin afouga di lengo à L’Express


Le journaliste ouvre chaque semaine le dossier des langues de France...y compris le français.



Michel Feltin (L'Express DR)
Michel Feltin (L'Express DR)
« Li journalisto soun cultiva, segur, mai soun escoularita i’a rèn di di lengo regiounalo, levat la proupagando coumo que serien de patoues. » Mai pèr Michel Feltin, « tóuti li lengo se valon », e se turto mai que d’un cop à si coulègo, que coumprenon pas…
 
Dins sa letro dóu 12 de jun, pamens, nous dis bèn coume lou mounde en Europo ié soun afouga de si lengo. La peticioun ciéutadano en ligno sus li dre linguisti aro a bèn despassa lou milioun de signaturo. Es soun sujèt de la semano.
 
E preciso ben, en francés, que mai de cinquanto milioun d’Euroupen soun pertouca per uno lengo dicho minouritàri.
 
Michel Feltin , journalisto à L’Express, a 53 an es un « Parisen qu’a passa tóuti si vacanço dins la famiho de sa maire, en Vau d’Ossau. Mai ai las ! Siéu pas un bon bearnoufone… » que s’escuso.
 
Es passa pèr lo quoutidian La Croix, avans que de s’emplega despièi 1999 au semanié L’Express, un di mai legi en Franço. E es d’aqui qu’a agut l’idèio d’enfounsa lou cougnet dins la maucouneissenço franceso de si lengo minouritàri. Despièi lou mes de mai adounc mando la letro semaniero : « un cop ié parle de nòsti lengo regiounalo e de sa situacioun, e l’autro trate de la lengo franceso, qu’es tambèn un tresor qu’a besoun d’èstre apara ».
 
Michel Feltin s’interesso premié ei territòri, e perqué an tóuti uno bello ouriginalita, s’es passiouna tambèn per si lengo.
 
Mai, coume nous dis soun article de la semano, saup alarga lou sujèt, e em’éu, lou biarnés s’aparo… au Parlamen éuroupen. Que la peticioun que signalo, em’encara cent milo signaturo, entrinara la discutido à-n-Estrasbourg d’un proujèt de lèi sus li dre de nòsti lengo pas tan parlado.
 
D’aiour, poudès ben li douna la man, e vous ié faire marca.

Mardi 12 Juin 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Rejoignez notre communauté d'abonnés!
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.