Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Marselha : l’Espitau Nòrd en teleferique ?




Li a de ciutats que totas plenas d’embarràs veson plus avançar lei veituras. E per mai que d’un quartier de Marselha es bèn lo cas.

La comunautaut urbana de Marselha Provença Metropòli, se sa deliberacien es adoptada dins quauquei jorns, va lançar d’estudis per saupre se seriá interessant de menar lo monde a Nòstra Dòna de la Garda, a l’Estaca, o meme a l’Espitau Nòrd am’un teleferique per redurre leis embarràs .
 
L’Estat, dins lo quadre dau Grenelle de l’Environament, a lançat, eu, un apèu a projèct que resèrva 450 M€ a de transpòrts per cable.

L’idèa seduse MPM, que li tròba mai que d’un interès, fa saupre Eugèni Caselli, son president : còsta dos còps mens car que lo tramvai au qm, e consoma tres còps mens d’electrictat. Enfin, am’eu, ges de besonh de cavar lei colinas per far de galariás.
A côté du réseau de bus métropolitains, à Barcelone l'accès aux équipements de la colline de Montjuich (stade olympique, jardin botanique, musées, esplanades, etc.) est assuré par navettes téléphériques, un moyen semble t'il plus économique (photo MN)
A côté du réseau de bus métropolitains, à Barcelone l'accès aux équipements de la colline de Montjuich (stade olympique, jardin botanique, musées, esplanades, etc.) est assuré par navettes téléphériques, un moyen semble t'il plus économique (photo MN)

Jeudi 9 Mai 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.