Glaudi Bressand nous a quitté

Il était habitué des stages d'occitan estivaux, durant lesquels il pratiquait son activité de prédilection : l'écoute des autres.

Glaudi Bressand  nous a quitté
Glaudi Bressand s’est simplement affaissé lors d’une cueillette en montagne le 30 juillet dernier, et ne s’est plus relevé. Il avait 72 ans. 






            partager partager

Maria Tarbouriech




Certains personnages font beaucoup, tout en faisant peu parler d’eux. Telle était Maria Tarbouriech.
 
La profession de foi de sa vie c’était favoriser la diversité du vivant : la diversité des espèces cultivées, la diversité des langues qui disent un monde.
 
Elle nous a quittés vendredi. 

En 2004 lors d'un stage de langue occitane à Gap (photo Michèu Prat)
En 2004 lors d'un stage de langue occitane à Gap (photo Michèu Prat)
En trois mois la maladie l’a emportée, nous laissant le souvenir d’une femme alerte, souriante, extraordinairement optimiste. Répondant à nos vœux il y a dix jours elle nous rassurait ainsi un peu sur son état et son moral.
 
Ingénieur agronome formée à Montpellier, Maria Tarbouriech était conseillère régionale depuis 2010, élue sur une liste EELV.
 
Cette occitaniste convaincue vivait en pays gapençais depuis longtemps. Elle s’y était investie dans son métier pour la défense des variétés alpines d’arbres fruitiers, et pour peu qu’on la questionne, elle pouvait vous en dire long sur tel poirier, ses caractéristiques gustatives, son adaptation au terroir, ses utilisations dans le temps, et la nécessité de le conserver.
 
C’est d’ailleurs ce qu’elle fit durant treize années au Conservatoire de Gap Charance. Une mauvaise année budgétaire mit fin à son emploi, au début des années 2000.
 
Elle se battit alors pour défendre cette belle diversité en l’expliquant au public et, guide de pays, c’est désormais en marchant qu’elle faisait passer son savoir.
 
Elle avait aussi signé une dizaine d’ouvrages, sur des plantes ou sur des massifs des Alpes occitanes.
 
…et avait régulièrement écrit sur les sujets qui la passionnait dans Aquò d’Aquí. Nous vous invitons d’ailleurs à lire ce qu’elle nous avait proposé en 2004 sur la cause de la diversité fruitière, puis en 2008 sur ses souvenirs d’enfant de mai 68.
 
En 2010 elle avait été élue sur une liste écologiste-occitaniste au Conseil Régional Provence Alpes Cote d’Azur, où elle était déléguée à l’Alimentation de qualité. Elle était également l’élue réfèrente du Pôle Régional d’Innovation et de Développement Economique Solidaire (Prides) Eco Entreprises.
 
Nous nous souviendrons que le meilleur allié de sa ténacité c’était son sourire. La politique, pour Maria Tarbouriech, n’était pas synonyme de paraître, mais de faire.
 
Tous nos entretiens avaient lieu en occitan. Osons affirmer qu’elle contribuait à faire de notre langue occitane un véhicule d’information et de débat.
 
Elle avait 53 ans. Nous présentons nos condoléances à son compagnon et à ses enfants. Elle nous manque. 

Aquel espaci dedicat ai comentaris, sota l'editoriau, vos es dubèrt, e podètz li laissar vòstrei messatges 

Lundi 14 Janvier 2013
La rédaction





1.Posté par Martine le 14/01/2013 15:20
Nous venons d'apprendre cette triste nouvelle et sommes abasourdis tant Marie Tarbouriech était dynamique, sympathique et souriante. À chaque occasion de venir dans les manifestations de notre réseau pour représenter la Région, elle transmettait cette sympathie en toute humilité. C’est cette image de sourire que nous garderons d’elle. Nous partageons la profonde tristesse de ses proches.
Martine Didier
Directrice d'Ea éco-entreprises

2.Posté par Faure Andrieu le 15/01/2013 17:23
Maria TARBOURIECH s’es enanaa

Maria TARBOURIECH, nòstra Maria, s’es enanaa, discretament, coma lo fasiá per tot çò qu’entrepreniá.
Quora es arribaa vers nosautres per trabalhar coma ingenior agronòme, l’i a trenta ans, nos aviá contactats per veire çò que poiá faire per la lenga e la cultura, ela que veniá de Lengadòc.
Per ela, totas las culturas que siajan umanas o liaas a la Natura eran au meme niveu. Chaliá las faire viure lo mai clarament possible tant son indispensablas per l’Umanitat.
Fasiá partia del nòstre conseu d’administracion. L’i adusiá sempre son vejaire constructiu que nos era indispensable.
Voliá pòrtar son messatge un pauc mai luenh que lo ceucle de las associacions. Es per aquò qu’intrec en politica amb los Verds e lo Partit Occitan. Fuguec elegia au Conseu Regionau que l’i poiá adurre tot son saupre-faire.

Adieu, Maria, as aduch ta peira per afortir l’Umanitat. Te ne mercejem.

La legenda ditz qu’en s’en anent chascun de nosautres ven una estiela que luse au ceu per esclairar un pauc mai lo monde uman que n ‘a ben besonh.

A benleu, Maria.
Andrieu FAURE
President de l'I.E.O. 04/05

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí danse costumé et manifeste pour la République !
Dison que...

Provença se rebrassa !

— Alors maintenant vous allez dire : “ Région Sud ” ? — Ò pas mai ! Provença se rebrassa !

« (…) Dins touto aquelo bouscarasso
Que fourmidable se rebrasso
Envers lis enemi de noste libre noum (…) »
F. Mistral Calendau

Provença se rebrassa !
La bouscarasso ,  aquèla de discussions sensa fin  per trobar un nom a la Region. 

 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.