Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Lou belèn prouvençau coumo punt d'acampado


Le Palais du Roure organise un cycle calendal autour d'une exposition et d'une crèche. Cette dernière attire la foule, car à la fois provençale et originale. La scène de la Nativité fait régulièrement l'objet de débats. Mais quel regard porte-t-on aujourd'hui sur la crèche ?



Les créations originales de Miquèu Cicculo au Palais du Roure (photo AC DR)
Les créations originales de Miquèu Cicculo au Palais du Roure (photo AC DR)
Uno trentenado de santoun de 30 cm soun esta crea pèr lou Paire Miquèu Cicculo e mes en scèno pèr Jan-Vitour Moureau, dins un decor qu'aqueste a dedica à Mistrau.
 
Countestualisa dins lou vilage de Maiano, lou belèn es istala dins la capello dóu Roure, ounte demoro lou cor de Baroncelli.
 
Tre qu'es rendu publi, vèi passa famiho, adulte de tóutis age. Esviho un interès toujour mai grand, e ço mau-grat la dimensioun primitivo d'aquéu tros d'istòri biblico. 

«Es quicon de famihié pèr li gènt»

Jan-Vitour Moureau : "mise en scène particulière pour santons de tradition" (photo AC DR)
Jan-Vitour Moureau : "mise en scène particulière pour santons de tradition" (photo AC DR)
Dintre li noumbrous vesitaire dóu Roure, Laurens Carletti, paire de famiho. Pèr éu, es l'escasenço de «vèire ço que pòu èstre fa e ço que pòu èstre mes en valour». Pamèns , es lou proumié cop que vèn mira lou belèn dóu Roure.
 
«Li belèn prouvençau an un pichot quaucarèn en mai, qu'an pas lis àutri belèn» jugo lou vesitaire qu'es tambèn atour culturau.
 
D'efèt, segound éu, aquelo especificita es degudo au «liò, qu'es lou pretèste pèr moustra tambèn touto la vido di vilage prouvençau».
 
Mai que mai, ço que i’agrado forço es «l'estetico poupulàri» que resulto di belèn.
 
Adounc se pòu pensa qu'es la bèuta dóu belèn que pivelo lou mai lou publi. Mai aquéu bèu belèn sarié à l'encop au cor di tradicioun de Franço e un enjò pèr la laïcita.
 
«La neissènço d'un enfant paure provo uno universalita : lou fa de se l'aproupria ansin es quicon de famihié pèr li gènt» fai remarca Laurens. Touto-fes, mau-grat sa counfessioun religiouso, Laurens es «perfetamen estaca à la laïcita, qu'es un gage dóu viéure-ensèm vertadié». 

La proufusioun de persounage fa lo belèn prouvençau

Laurent Carletti est venu admirer une création, mais aussi renouveler la magie de ces petits personnages qui disent une humanité (photo AC DR)
Laurent Carletti est venu admirer une création, mais aussi renouveler la magie de ces petits personnages qui disent une humanité (photo AC DR)
Despièi lou 8 de decèmbre, Jan-Vitour Moureau raconto i vesitaire li secret dóu belèn prouvençau. Ço que manco pas de nous estouna, es de vèire «un Jóusè en gardian e uno Marìo en Mirèio», fantasié que se trobo souncamen dins aquéu belèn mistralen.
 
«Quouro fau de belèn, assaje de li metre en scèno pèr li rèndre viéu, aqui arribon, soun atriva pèr quaucarèn» especifico lou benevòu, ancian salaria dóu Roure.
 
«Au Palais dóu Roure, avèn pres la coustumo de counvida e imagina un tèmo en raport emé l'estile dóu santoun», que preciso.
 
La proufusioun de persounage, «ispira di «pastouralo», fa lou belèn prouvençau. S'amo lis ana vèire pèr ço qu' «en Prouvènço es impourtant, e i a la bèuta dóu santoun».
 
Segound Jan-Vitour, «lou belèn es religious, mai après acò pòu èstre un pau proufane, emé l'arribado de l'enfant Jèsu en Prouvènço»...
 

Simbèu carga de valour universalo

Beaucoup de curieux visitent l'exposition à Avignon. La crèche pose des problèmes de conscience laïque à certains, mais si elle ne revêt pas pour tous une signification culturelle, elle est un acte culturel plutôt fédérateur (photo AC DR)
Beaucoup de curieux visitent l'exposition à Avignon. La crèche pose des problèmes de conscience laïque à certains, mais si elle ne revêt pas pour tous une signification culturelle, elle est un acte culturel plutôt fédérateur (photo AC DR)
Segur qu'aquelo aproupriacioun prouvençalo nous parèis naturalo !

Pamèns, «se fau pas faire que que siegue...» aviso lou benevòu. Que fau pas oublida que «Jèsu arribo souncamen dins la niue dóu 24 au 25, e qu'en genié s'i pauso li rèis mages, qu'avançèn pau à cha pau». Uno rigour que fai lou charme dóu belèn.
 
En brèu, dins aqueste countèste particulié que l'identita dóu belèn es raubado à de fin poulitico, li gènt, éli, sabon perqué van mira de belèn e perqué es un simbèu carga de valour universalo.
 
Lou belèn es pas souncamen lou crestianisme : es ço qu'unifico, raprocho, acampo davans la bèuta de l'art e de la pensado. 

Pèr mai d'enformacioun :

Palais du Roure – 3 rue Collège du Roure – 84000 Avignon
04 90 80 80 88
Jours d’ouverture : du mardi au samedi, sauf jours fériés.
Horaires :
14h-18h (Une crèche mistralienne et table calendale)
10h-13h/14h-18h (Exposition Grand format : le Rhône de Villeneuve)
Jusqu'au 9 janvier

Article écrit en provençal rhodanien, graphie mistralienne, avec les suggestions lexicales d'Alain Barthélemy.

Mercredi 16 Décembre 2015
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.