Aquò d'Aqui


            partager partager

Lo vin rosat se vende totjorn que mai ais USA


Les USA sont la première destination des exportations de vins rosés de Provence. La demande augmente, et ce sont les exploitations familiales qui sont les plus courtisées par les courtiers américains.



Des exportations en hausse outre Atlantique (photo MN)
Des exportations en hausse outre Atlantique (photo MN)
Lei vins rosats de Provença se vendon totjorn que ma i ais Estats Units, am’una creissença de 53% en quantitat e de 70% en valor entre julhet 2014 e junh 2015. Ais USA se fai fa mai que mai de promocien per elei, e au començament d’octòbre una missien d’importators americans es venguda a Sant-Maximin per tastar lo vin dins l’amira d’una creissença encara mai fòrta.
 
« Nòstrei resèrvas èron vuejas tre lo premier de junh » qu’a dich Dana Dufresne. Ela fa venir lo vin provençau dins onge Estats. Es lo testimòni que publica lo setmanier agricòu L’Agriculteur Provençal esta setmana.
 
Amé quatre collègas èra venguda au nòstre amé l’intencien de crompar puslèu de vins de pichons tenements viticòus. Lo vin de tenements familiaus es mai presat per lo mercat particulier dei restaurants ais USA, aqueu qu’auça a l’ora d’ara.
 
Lei rosats de Provença (1,2 miliens d’ectolitres produchs) se vendon per 18% a l’exportacien, e premier ais USA. 

Deman lei vins dau Levant ...

Sembla que fau profichar d’aquel envam subran, bòrd que lei vins europencs son a mand d’auçar sa produccien coma s’es jamai vist.


En causa, lo vinharés d’Euròpa dau Levant, onte la vinha s’espandís : 11 miliens d’ectolitres a l’ora d’ara, de totei categoriás. Se l’Italia resta la premiera encara a produrre de vin rosat, amé lo rescaufament climatic, l’Euròpa de l'Est aurà leu de que exportar.
 
E lei productors tradicionaus d’assajar lo mai lèu possible d’afortir sei posiciens sus lo mercat american.
Les importateurs recherchent de plus en plus des vins produits en exploitation familiale pour les restaurants qui recherchent originalité et caractère (photo MN)
Les importateurs recherchent de plus en plus des vins produits en exploitation familiale pour les restaurants qui recherchent originalité et caractère (photo MN)

Mardi 20 Octobre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.