Aquò d'Aqui


            partager partager

Lo Nissart moneda locala an II


NICE. Comme la Roue vauclusienne, le Nissart est une monnaie locale, lancée pour favoriser l'échange de proximité et la solidarité économique dans le territoire. A Nice, les billets sont rédigés en occitan.



L'artiste Zine Trobairitz exhible la monnaie dont les billets sont rédigés en occitan, langue dans laquelle elle-même chante (photo XDR)
L'artiste Zine Trobairitz exhible la monnaie dont les billets sont rédigés en occitan, langue dans laquelle elle-même chante (photo XDR)
Lo Nissart còsta un €urò, e lei botiguiers pòdon puei l’escanbiar, mai l’invèrse serà pas possible, es la limita dei possibilitats dubèrtas per la lei de 2014 sus l’Ecò Solidaritat. A Niça, Cristòu Daurore l’a montat amé sa còla de la « Republica de Nissa » fa un an, e lo principi ne’s que lo monde pòu crompar en Nissart en cò dei comerçants que l’an chausit, e elei pòdon chausir de se provesir en cò d’autrei professionaus. Ansin dos restaurants sòcis crompan son pan a un fornier tanben sòci, e tot parier lo vin que prepausan vèn d’un vinhairon eu tanben sòci locau.
 
« Favorisa l’escambi locau, la solidaritat entre lo monde dau canton, e lei bilhetas son escrichs en occitan » que sotalinha Cristòu Daurore. « Nos a faugut de temps per montar l’operacien, que deu èstre segura. Per aquò un sistèmi de Q codi permete de s’assegurar que lo Nissart es pas un faus ».

Lei premiers a faire fisança èran lei colleccionaires

9000 bilhetas seràn mesas en circulacien en 2019, e lei bilhetas de 2018, que perdon sa valor après un an, deuràn èstre recuperadas…manco aquelei que gardan lei colleccionaires. « Ges de subvenciens amé lo Nissart » ajusta son creator ; «  premier son lei colleccionaires qu’an finançat l’operacien  per sei crompas  de bilhetas, puei aquelei lei conservan ».
Autour de Cristòu Daurore, qui anime le projet de monnaie locale occitane, deux des commerçantes, parmi 19 qui entrent dans le projet (photo XDR)
Autour de Cristòu Daurore, qui anime le projet de monnaie locale occitane, deux des commerçantes, parmi 19 qui entrent dans le projet (photo XDR)

Jeudi 13 Décembre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.