Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Li boufigo LED nefasto per lis iue


PARIS. Les ampoules LED ont remplacé les ampoules à incandescence, mais une étude Inserm soupçonne qu'elles entameraient notre "capital lumière".



La lumière bleue des LED présenterait un risque de dégénerescence maculaire (photo MN)
La lumière bleue des LED présenterait un risque de dégénerescence maculaire (photo MN)
Uno colo de l’Inserm (Universita Pèire e Mario Curie de Paris) estimo que nosti lus LED son mal-astrouso per la retino. An coumpara mai que d’uno boufigo de lus que podon esclaira d’oustau émé 500 LUX, e mentre li diferènto meno soulo lei LED an pouscu gasta la retino dei garri espausa.
 
Es premié la lus blavo d’aqueli boufigo que desgarien lis iue d’aqueli garri, bord  que li LED agenson li lus blavo e jauno, au contre dis anciani boufigo a aubencho , a chapau enebido per l’Unioun Euroupenco, a partir de 2005.
 
Aquelo lus blavo pou endraia un  vertadié auvari per nostis iue, la necrouso cellulari : uno cellulo daumajado, pertoco tambèn la seguento, e tout-a-de-rèng .
 
E li scientifi mau-doutan que li bofigo d’oustau poudrien desgaia lou « capitau lus » dóu mounde, e entraina un destrachimen maculari precoci.

Mercredi 11 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Distanciau e presenciau dins l’Aquò d’Aquí de març


Dison que...

Parler occitan, l'avenir

Rodin Kaufmann sort ces jours-ci son nouvel album, Pantais clus, fruit d'un long travail. Et sinon, que fait-il ? Il retourne à l'école ; de là il échange et nous parle des identités.

En ce moment entre autres choses j’interviewe des enfants. On parle du temps, des souvenirs et des souhaits. Aujourd’hui j’étais à l’école primaire Mandela de Béziers. En face de moi il y avait Birgul et Oumaima, qui sont en CE1, et elles apprennent le français et l’occitan en même temps.
Rodin Kaufmann (photo MN)


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.