Aquò d'Aqui


Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista

Avec un rassemblement peu couru et parisien, un fait majeur vient pourtant de survenir le 30 novembre : les défenseurs des langues minoritaires se sont alliés et ont décidé d’une feuille de route.

Davant la Glèisa Santa Clotilda, brandussan lei bandièras : negras amé tèsta de Maure, o arminas de muma color, sang e òr amé crotz de Forcauquier e Tolosa, o l’estrella de l’independentisme catalan, e d’autrei. Benlèu que son pas mai que sièis cents lei manifestants, mai ben colorats. Un arc de seda dei minoritats lenguisticas de l’exagòne. Justament èra la tòca d’aqueu recampament : faire molon, e charrar de ce que partejan totei, una lenga mespresada, en dangier de disparéisser.

Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista















            partager partager

Leis solidaritats provençalas amé la democracia catalana s’afortisson


AIX-NICE-TOULON. A Toulon, Nice et Aix-en-Provence les Collectifs de Solidarité avec Le Peuple Catalan rassemblent plusieurs dizaines de citoyens. Ils protestent contre la judiciarisation des actes politiques par le gouvernement espagnol et affirment le droit à l’autodétermination.



A Toulon vendredi soir (photo  PC DR)
A Toulon vendredi soir (photo PC DR)

Avem fach çò qu’avèm poscut dins de delais fòrça corts mai l’avèm fach amé lo còr!” nos ditz Pèire Costa a Tolon. Amé lo Collectiu de Solidaritat amé lo Pòple Catalan dins Var, a organizat un acamp public “plaça dei Drechs de l’òme” divèndres de vespre. E maugrat la plueja a poscut recampar una vintena de personas. Lo Partit Occitan, coma lo PCF, EELV e Ecologistes de Toulon l’i èron representats, coma lo sindicat d’ensenhaires FSU.

 

L’autodeterminacion es un drech, pas un delicte” que s’es entendut dins lei presas de paraulas publicas.

 

A s’Ais, davant lo Palai de Justicia e maugrat lo bruch incredible dei camions escobaires de la Comuna, setanta personas èron vengudas disabte dins l’après dinnada per manifestar son sosten ai presoniers d’opinion catalans. Rementem que diluns lo Tribunau Suprèm Espanhòu a condemnat nòus elegits catalans o de la societat civila catalana a de penas de nòu a tretge ans de preson, amé d’ineligibilitats importantas.

 


A s'Ais au Palai de Justicia

A Aix-en-Provence samedi après-midi (photo MN)
A Aix-en-Provence samedi après-midi (photo MN)

Mónica viu a Marselha despuei uech ans. La joina Leidatana es “pas venguda aquí per una question politica, mai perqué siáu indignada. Se vòli la justicia m’es impossibla d’acceptar aquela sentència!”.

 

Sonhar la bleçadura serà ben malaisat e l'estraçament amé l’Espanha serà ben dificile de recordurar” que ditz encara. “Es una tristesa d’en arribar an'aquò per un problem politic, amé de posicions radicalisadas e una situacion que pus degun mestreja ” estima Mirèia, una Barcelonenca que viu ara dins Bocas-dau-Ròse; e Pau, Provençau de Malamòrt, de son costat “pensa qu’es tant injusta...Lei lèis es una causa, mai la volontat dau pòple s’es exprimida, non ?”

 

Daniel éu es l’animator d’un “Cafè Provençau” a s’Ais, e fa molon amé lei manifestant, “per lo drech a l’autodeterminacion...Un referendom s’es fach au Québec e en Escossia, perqué seriá pas un drech en Catalonha?”. Tot parier ‘mé Frederic, gilet jauna, que pensa vèire una relacion amé la lucha dei Catalans : “elei tanben demandan de democracia, e de justicia sociala e fiscala!”.


A Niça davant lo Consulat d'Espanha

A Nice samedi près du Consulat d'Espagne (photo CSPC DR)
A Nice samedi près du Consulat d'Espagne (photo CSPC DR)

Arvei Guerrera, elegit d’oposicion sestiana es l’animator màger d’aquel acamp public. “ Denonciam lei penas lordassas prononciadas diluns per lo tribunau”...e cita chascun dei nòu presoniers, emai aquelei que son condemnats an una emenda. Lo drech dei pòples, lei drechs umans, la democracia son pas respectats ; au còr de l’Euròpa son caucats !” Am’eu parlaràn la Liga dei Drechs de l’Òme, EELV, Aix Solidarité e d’autreis entitats. D’individús anonciaràn tanben la creacion lèu lèu d’un Centre d’Afrairament Occitanò-Catalan de Provença e tot s'acabava cantant Coupo Santo e Els Segadors.

 

A Niça, Es davant lo Consulat d’Espanha que lo Collectiu deis Aups Maritimas de Solidaritat amé lo pòple catalan a manifestat am’una cincantena de personas. La Liga dei Drechs de l’Òme tanben aviá demandat d’i anar, EELV e l’ANC França amé la Republica Federala Occitana e Nissa Ensemble èran de l’acamp pereu. Après lectura de comunicats totei an cantat l’Estaca, la celebrissima cançon de Lluis Llach.


Dimanche 20 Octobre 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L'Aquò d'Aquí de fin d'année s'attelle à la charrue
Dison que...

C'est pas (encore) dans la poche !

Vous avez chez vous le guide parfait de conversation en occitan courant ? Vite, dites-le nous, parce qu'on marne un peu côté pratique.

Je ne vois pas de guide pratique de conversation digne de ce nom en occitan. 

Un guide qui d'un coup d'œil vous dise comment nommer tout ce qui se trouve dans votre cuisine ou dans un supermarché ; un recueil d'expressions toutes faites qui vous permette d'animer une conversation, avec un index impeccable ; un thésaurus qui vous glisse sous les yeux sans efforts les synonymes adaptés...
C'est pas (encore) dans la poche !


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.