Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.







            partager partager

Lei visitaires Soïsses pagan mai, leis Italians elei aiman mai


Une étude comparative place les Suisses en tête de liste des touristes prêts à dépenser pour l’hôtel en France. Et si tous les étrangers veulent aller à Paris, c’est entre Nice et Marseille qu’ils viennent ensuite le plus.



Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Lei Soïsses son lei visitaires europencs lei mai lèsts per la despensa, au còntra deis Espanhòus, en fin de tiera pèr sortir la moneda en França. Lo classament dau Comparator d’ ostalariá Trivago va ditz. Pas de qué nos espantar  : leis uns vivon am’una moneda fòrta e d’emplecs, leis autres se prenon la crisi sus la tèsta despuei ara uech ans, mai an l’enveja de veire lo monde.
 
Après lei Soïsses, que despensan en mejana 207€ per una nuech a l’hòtel, vaquí lei Austrians (205€) e lei Danés (198€).
 
Levat de Paris, onte la màger part deis estrangiers vòlon anar, es lo país niçart que lei recampa mai, e Canas ; puei la Corsega, en particulier Porto-Vecchio. En cinquena pausicien trobarem Marselha. Antibas e Santa-Maxima son pereu dins aquela tiera estrecha dei dètz destinaciens presadas dei forastiers.
 
Son lei doas premierei setmanas d’avost que seràn lei mai demandadas pèr lei toristas estrangiers que preferan de dormir a l’ ostalariá .
 
Se tot plen d’Europencs son lèsts per venir passar de vacanças en França, totei son pas afogats d’aqueu país. Leis Alemands son lei mai francofiles, seguits per leis Italians, segon l’enquista de Trivago. Pasmens , leis Espanhòus dison pas d’interès particulier ; sembla que la proximitat siegue lo principau motiu de sa venguda, per aquela enquista que, va fau dire, sa tòca èra pas de s’interessar vertadierament ai resons de nòstrei visitaires, mai puslèu au chifra d’afaire que podràn esperar leis ostaliers

Mercredi 15 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí de setèmbre vos espèra !
Dison que...

Ce que peut la volonté

Au cœur des Pyrénées, ce dimanche, et pour la 32 ème fois Catalans et Occitans ont renouvelé les gestes de fraternité, qui se rient des frontières politiques.

Au fond, et selon les critères habituels des Etats contemporains et du monde global, rien ne prédispose Occitans et Catalans à rechercher sans relâche l’occasion d’affirmer une fraternité qui ne va pas tant de soi.

Ce que peut la volonté


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.