Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Lei visitaires Soïsses pagan mai, leis Italians elei aiman mai


Une étude comparative place les Suisses en tête de liste des touristes prêts à dépenser pour l’hôtel en France. Et si tous les étrangers veulent aller à Paris, c’est entre Nice et Marseille qu’ils viennent ensuite le plus.



Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Lei Soïsses son lei visitaires europencs lei mai lèsts per la despensa, au còntra deis Espanhòus, en fin de tiera pèr sortir la moneda en França. Lo classament dau Comparator d’ ostalariá Trivago va ditz. Pas de qué nos espantar  : leis uns vivon am’una moneda fòrta e d’emplecs, leis autres se prenon la crisi sus la tèsta despuei ara uech ans, mai an l’enveja de veire lo monde.
 
Après lei Soïsses, que despensan en mejana 207€ per una nuech a l’hòtel, vaquí lei Austrians (205€) e lei Danés (198€).
 
Levat de Paris, onte la màger part deis estrangiers vòlon anar, es lo país niçart que lei recampa mai, e Canas ; puei la Corsega, en particulier Porto-Vecchio. En cinquena pausicien trobarem Marselha. Antibas e Santa-Maxima son pereu dins aquela tiera estrecha dei dètz destinaciens presadas dei forastiers.
 
Son lei doas premierei setmanas d’avost que seràn lei mai demandadas pèr lei toristas estrangiers que preferan de dormir a l’ ostalariá .
 
Se tot plen d’Europencs son lèsts per venir passar de vacanças en França, totei son pas afogats d’aqueu país. Leis Alemands son lei mai francofiles, seguits per leis Italians, segon l’enquista de Trivago. Pasmens , leis Espanhòus dison pas d’interès particulier ; sembla que la proximitat siegue lo principau motiu de sa venguda, per aquela enquista que, va fau dire, sa tòca èra pas de s’interessar vertadierament ai resons de nòstrei visitaires, mai puslèu au chifra d’afaire que podràn esperar leis ostaliers

Mercredi 15 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.