Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Lei musicans d'Òc aculits coma «local heroes» a Nimes


NIMES. La Scène de Musiques Actuelles (SMAC) «Paloma» à Nîmes organise chaque mois une soirée gratuite où viennent jouer des groupes de la région. «Local Heroes » a réuni sur scène Mauresca et D'Aqui Dub le 14 octobre. Energie garantie !



Depuis 2001, D'Aquí Dub propose une musique occitane qui sait mêler sons et cultures, lorgne du côté de l'Adriatique tout en développant ses portées à Marseille...ou Nîmes (photo AC DR)
Depuis 2001, D'Aquí Dub propose une musique occitane qui sait mêler sons et cultures, lorgne du côté de l'Adriatique tout en développant ses portées à Marseille...ou Nîmes (photo AC DR)
Son de referéncias dins lo mitan musicau occitan e fuguèron convidats de jogar dins la joina SMAC tenguda per Nimes-Metropòla, creada despuèi soncament 3 ans.
 
«Mauresca es quasi mai de dètz e sèt ans de musica ensems e 5 albums : e un percors sus lo long tèrme » rementa Chab.
 
Per quant a d'Aquí Dub, « lo grop existèt de 2001 fins qu'a 2008, puèi lo reformèrem en 2010 embé nòste amic bosniac Mesa» explica Arnaud, lo cantaire.
 
Se tractava adonc d'un eveniment per nostei « locaus » de Montpelhier e Marsilha, a l'entorn d'un barri commun qu'es la cultura d'òc, e mai s'un grop non-occitanofòne (Ilhaam Project) i jogava tanben.
 
Aquesta serada a debocat sus lei conclusions seguentas : d'Aquí Dub es l'onirisme occitano-orientau, lo desenclavement dau còr, la libertat d'una pensada que se vòu eicí e alhors. Es la literatura en voiatge, portada dins de vibracions encantairèlas.
 
Mauresca es lo novèu sòn dau Lengadòc, lo riddim, lo ritme, la rota, la poësia urbana e engatjada. Aquò bastava per convincre lo public que dançava.
 

Lei darrièrei produccions « un pauc mai rock »

«Riòta es un tèrme que se retròba sovent dins la musica alternativa, una musica onte nautres se reconeissèm» afirma Chab, de Mauresca, a prepaus dau darrier album «Riòta».
 
Aqueste marca un viratge dins l'enstrumentau dau grop emb «un disc un pauc mai rock».
 
Aquelei caracteristicas novèlas son la frucha dei rescòntres entre lei membres fondators de Mauresca e dei musicians Silvan (guitarista) e Julian (battur) : «a l'escasença dei 15 ans de Mauresca, avèm agut plaser de jogar ensems e puèi avèm contunhat amb elei» apond Chab.
 
E lo novèu Mauresca vei lo jorn per nos porgir «Riòta».
 
Dau costat d'Aquí Dub, se tracta tanben d'un grop de lònga durada maugrat la copadura.
 
«D'en promier èron de compausicions qu'avèm fachas ensems, puèi avèm pres Mesa per lo metre dins l'afaire, embé de tèxtes que son mai principalament de Rotland Pecout» detalha Arnaud, de d'Aquí Dub.
 
«Siam a trabalhar sus l'album segond, mai coma siam dos a èstre a Marsilha, un autre a París e un autre en Alemanha, se recampam un còp per mes» ditz a prepaus de la produccion de venir «a la fin de 2016» espèra-ti.
 
Per Mauresca, la virada de Riòta s'acaba en novembre e lo grop es ja dins la compausicion. «Siam dins la fasa primièra, experimentala, assajam de pausar de voetz, de tèxtes, de guitara» nos confisa Chab. «E benlèu qu'aurèm enveja d'en cantar quauquei tròç dins l'estiu» sugerís. De seguir. 

«I a tant d'endrechs culturaus que son pas pròchis dau territòri»

Mauresca termine la tournée Riòta et travaille déjà ses prochaines compositions (photo AC DR)
Mauresca termine la tournée Riòta et travaille déjà ses prochaines compositions (photo AC DR)
Lo concèpt «Local Heroes» de la Paloma leissa pas indiferent nòsteis eròs occitans. «L'idèia es bòna, car i a tant d'endrechs culturaus que son pas pròchis dau territòri que son implantats» remarca Arnaud, que «saluda» tanben l'iniciativa de la SMAC de Nimes de pas èstre estada «frilosa embé l'occitan».
 
Tota-fes, Chab estima que «cantar lo dijòus de sèr en octòbre es pas tant un moment bèu, subretot que la sala es en periferia».
 
Investidas dins de registres fòrça diferents, lei musicas de Mauresca e d'Aquí Dub an interessat la Paloma per una serada entre Occitània e Orient.
 
Per Mauresca, «en 40 minutas, as gaire lo temps de comprene çò que s'i passa» e per d'Aquí Dub, « lei gents son puslèu dins l'escota que dins l'estrambòrd» d'eitant mai que se defenisson coma estent «fòra d'una dralha d'entertainment» coma lo conceptualiza Arnaud.
 
En brèu, i a quicòm d'entreténer dins aquela SMAC, tot en desvolopant la question de la proximitat, de la pertinença e tanben, de segur, la plaça de l'occitan dins lei concèrts de la Paloma. Coma «local heroes» ò pas, d'alhors.  

Mercredi 21 Octobre 2015
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.