Aquò d'Aqui


            partager partager

Lei Bolivians son lei mai emotius deis abitants de la planeta


Selon un sondage mondial mené par l’Institut Gallup, au plan émotionnel, ce sont les habitants du Bengladesh les moins bien dotés, selon leurs propres déclarations.



Le sondage ne nous dit pas quel est le secret de l'émotion chez les Boliviens, ni celui de l'absence d'émotions au Bengladesh (photo XDR)
Le sondage ne nous dit pas quel est le secret de l'émotion chez les Boliviens, ni celui de l'absence d'émotions au Bengladesh (photo XDR)
« Es qu’avètz ressentits aièr encanhament , ànsia , gaug ?... » Vaquí la questien qu’a pausat ais abitants de 148 país l’institut de sondatges Gallup.
 
E se demièg lei darriers esmoguts de la tièra trobam aquélei de l’anciana URSS, lei mai sensibles son aquélei de l’America Latina, e lei Bolivians beus premiers.
 
59% dei Bolivians questionats an respondut qu’avián agut, lo jorn d’avans, una dei dètz emociens listadas per Gallup. E après élei, èron lei Salvadorians, Equatorians, puèi leis abitants dei Filipinas, dau Nicaragua, dau Guatemala…
 
Es de sotalinhar que lei Cambodgians, ben plaçats sus aquela tièra deis esmoguts, son pas estats desensibilisats per la catastrofa de l’autò-genocidi  dei Kmers roges, entre 1975 e1979.
 
Lei darriers de la tièra èron leis abitants dau Bangladesh, que pas mai de 37% diguèron qu’avián ressentit un d’aquélei sentiments. Just un pauc dessús, amé 38%, l’i a aquélei de l’Azerbaïjan, de la Georgia, de la Bielorussia, e lei Rus, Lituanians o Ucraïnians son a 40%.
 
Lei Francés, amé 51% de responsas afirmativas, se clàssan au 52en reng. Seriá estat interessant de saupre mai s’aquélei responsas èron parieras a Roubaix e a Marselha.

Vendredi 28 Août 2015
Michel Neumuller


Tags : Boliviens, Gallup


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.