La Setmana naufragée ?

L'unique média papier entièrement en occitan dépose son bilan. Les soutiens publics "naturels" de La Setmana lui ont fait défaut. Le drame interroge tout le régionalisme. Mais trouvera-t-il les réponses ?

Acteur majeur et porte-voix de la préoccupation occitaniste depuis 1994, date de sa création sous forme coopérative, la société Vistedit et sa figure de proue, l’hebdomadaire La Setmana, tirent le rideau.






            partager partager

Le TCE espagnol invalide la résolution indépendantiste du Parlement catalan


Le processus d'indépendance de la Catalogne invalidé par un Tribunal Constitutionnel Espagnol, dont les arrêts ne sont plus reconnus par le Parlement catalan.



La Consulta du 9 novembre 2014 avait dégagé une majorité pro-indépendantiste en Catalogne d'Espagne. Elle avait déjà été considérée comme anticonstituionnelle par le TCE (photo MN)
La Consulta du 9 novembre 2014 avait dégagé une majorité pro-indépendantiste en Catalogne d'Espagne. Elle avait déjà été considérée comme anticonstituionnelle par le TCE (photo MN)
La Cour Constitutionnelle d’Espagne a invalidé, le 2 décembre, la résolution du Parlement de Catalogne, adoptée le 9 novembre.

Cette dernière posait les bases d’une indépendance que le Parlement catalan souhaite obtenir au terme d’un processus politique de 18 mois.

C’est un arrêté de ce même Tribunal Constitutionnel Espagnol, en 2010, qui avait fait basculer une majorité de Catalans du côté de l’indépendantisme, quand le TCE avait déclaré non constitutionnel l’enseignement obligatoire du catalan dans le système éducatif.

Une manifestation réunissant près d’un million de personnes à Barcelona, le 10 juillet 2010, en réaction, peut-être considéré comme le point de départ du processus indépendantiste catalan.

Tout juste un an après le succès indépendantiste à la Consulta (référendum non autorisé par l'Etat) la résolution parlementaire catalane du 9 novembre 2015, elle, avait suivi la victoire indépendantiste du 27 septembre 2015.

Aux élections parlementaires catalanes, les électeurs avaient alors donné quitus à une coalition, Junts per Si, réunissant Convergència Democratica de Catalunya, la formation de centre droit du président sortant, Artur Mas, et le parti de gauche Esquerra Republicana, dont le responsable le plus connu est Oriol Junqueras.

Avec un taux de participation important, 77%, ces élections avaient apporté la majorité des sièges à la coalition et aux anticapitalistes de Candidatura d’Unitat Popular. Cependant l’ensemble indépendantiste n’avait recueilli que 47,8% des suffrages exprimés.

Le camp indépendantiste avait alors affirmé qu’il ne tiendrait pas compte des arrêts du TCE.

La relation Catalogne-Etat Espagnol, pourrait évoluer à l’occasion des élections générales en Espagne, prévues le 20 décembre prochain.

Jeudi 3 Décembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Le Québec et ses enjeux linguistiques et sociaux
Dison que...

En finala Beart espòutisse Charpin

Andrieu avait invité des gens de culture pour le désastreux match OM-Atretico...

En finala Beart espòutisse Charpin
Avieu convidat de colègas cinefiles e amoros de la cançon francesa pèr assistar a la finala OM-Atletico davant mon escran plat. Es rede 3 a 0, dona pas lo rebat dau debanament dau rescòntre.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.