Aquò d'Aqui








La mitat presonièra

La statistique nous dit froidement la part émergée d'un quotidien d'entravées. La moitié féminine de la population n'est pas libre de ses mouvements.

Fa tot bèu just una setmana dimècres 17 d’abriu una joineta siguèt violada dins un trin regionau entre Ais e Marselha, dins un vagon onte li aviá d’autrei viatjaires. Sensa ren dire mai avans que l’enquista n’en digue mai, fau quand muma rementar que la tiera comença de pas s’acabar jamai.
 






            partager partager

La Seina publica una « crida còntra lo racisme »


Le maire (PS) Marc Vuillemot ne veut pas "se bander les yeux" et en appelle à la responsabilité citoyenne "face à l'horreur".



M. Vuillemot venait de recevoir un prix à l'innovation territoriale pour La Seyne, avant de lancer l'appel contre le racisme (photo MN)
M. Vuillemot venait de recevoir un prix à l'innovation territoriale pour La Seyne, avant de lancer l'appel contre le racisme (photo MN)
Sembla beleu acabada l’anestesia dei decideires que se díson de senèstra davant lei biais de manifestar un racisme descomplexat en França. Aqueu s’es exprimit de mai d’un biais còntra la menistra de la Justícia, Crestiana Taubira.
 
Lo premier cònsol (PS) de la Vila de La Seina (83), Marc Vuillemot, a profiechat de la remessa d’un prèmi a l’innovacien territoriala a sa ciutat, la setmana passada, Territoria, e de la preséncia d’elegits deis Antilhas, per lançar una crida « Còntra tota forma de racisme e d’exclusien ».
 
S’i pòu legir : « nosautres Seinencs, fièrs e richers de la diversitat de nòstreis originas que fan batre a l’unisson lo còr de nòstra vila au dintre de la Republica francesa, avem bastit una istòria facha de la mescla dei populaciens e d’un espaci public partejat dins la patz ».
 
E, un pauc après, s’i legisse tambèn : « avèm mai que jamai un problèma de racisme en França ! Dins un contèxte de crisi que fai la vida malaisada per una partida creissenta de nòstrei conciutadans. Si bendarèm pas leis uèlhs, farèm respectar la solidaritat fàcia a l’òdi ».
 
Demanda finalament a « tótei lei republicans de si prononciar clarament e apertament còntra lo racisme, lei discriminaciens, a opausar lei Drechs de l’Òme a l’òdi ».
 
E acaba per una exigéncia : “siguem responsables e agissem ensèms e totjorn” que ditz aquela crida.

Rédigé avec les suggestions de Reinat Toscano, professeur certifié d'occitan-provençal, selon les parlers du Var maritime.

Lundi 18 Novembre 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Tontonk100d le 18/11/2013 21:27
Es la Sanha de Mar, non?

2.Posté par michel Neumuller le 18/11/2013 21:56
Vaste débat! Les Seynois sont partagés sur la question. Promis nous convoquons pour très bientôt ceux qui ont un avis argumenté sur la question et nous publions un article sur ce site...

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Rejoignez notre communauté d'abonnés!
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.