Aquò d'Aqui


            partager partager

La Region « Occitanie » crea un servici d’alimentacion en proximitat


Soutenir l'agriculture locale en temps de pandémie ? La Région a mis en place une plateforme de mise en contact et les produits arrivent chez l'habitant sans contact.



Les produits locaux sans le contact du marché, en temps de confinement la Région Occitanie a fait pratique à grande échelle (photo MN)
Les produits locaux sans le contact du marché, en temps de confinement la Région Occitanie a fait pratique à grande échelle (photo MN)

Coma servir lo monde que vòl manjar malgrat l’acantonament e evitar la falhida de païsans locals ?
 

Solucion de la Region « Occitanie » : crear una platafòrma digitala per metre en relacion productors d’aquela granda region e estajtants que desiran manjar d’un biais sanitós.

 

 

Adonc Solidaritat-Occitania-alimentacion es un servici fach per eles. Amb el, serà possible de descobrir los productors del país.

 

 

La tòca dels productors, mas tanben dels mercadièrs serà de liurar legums e autres produchs a l’ostal.

Lo sistèma sembla fòrça facile d’emplec : productors coma consomators se marcan sus un site, e la relacion se fa sensa mai de dificultats.

 

 

Coma lo servici marcha ambe ja de centenats de productors ben semenats un pauc de’n pertot, l’idèa podriá donar l’ocasion de mesa en plaça d’un malhum permanent aprèp la crisi sanitària actuala.

 


Jeudi 2 Avril 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.