Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

La Corvette cap a l'Asia


MARSEILLE. La vénérable marque de savon de Marseille aurait pu disparaître. Le rachat en 2013 par le groupe Prodef, et les investissements, lui permettent d'envisager un avenir international.



Broyage des copeaux à la Savonnerie du Midi, où pour l'heure la production est partiellement réalisée par des confrères (photo MN)
Broyage des copeaux à la Savonnerie du Midi, où pour l'heure la production est partiellement réalisée par des confrères (photo MN)
Sota lei còlas claffidas d’HLM gigantàs deis annadas setantas, e tresplombada per l’autorota Nòrd, La Corvette entamena sa remontada. 

Lo chifra d’affaires tanben remonta : 4,5 M€ en 2015, 5,4 en 2016 e 6,7 a la fin 2017, que 1,2 M€ se fai au defòra : China premier, USA e Canada, puei Australia. En 2013, au pièger moment, siguèt que de 1,3M€ au totau.
 
La gamma, ara, compren una centena de produchs, sabonetas, sabons e liquids, « netejants miracles »…La saboneta au lach de sauma ja a agut un prèmi.

Mai lo biais particulier, que dison, es que se vòlon cent dau cent marselhès. Leis entrepressas que reabilitan l’usina son marselhesas, coma lo scenografe que prepara lo musèu dau sabon. Silvan Massot e leis artistas bastissaires de l’associacien La Cité des arts de la rue, trabalhan a imaginar lo mobilier d’aqueu luoc de memòri dau sabon.

Notre reportage complet dans le numéro de mars du mensuel Aquò d'Aquí

 

Jeudi 15 Février 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.