Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

L'Aeloc primé par les Calandretas et le Cirdoc




Traduit par Jean-Pierre Reynaud, pour l'Aeloc, primé par le Cirdoc (photo MN)
Traduit par Jean-Pierre Reynaud, pour l'Aeloc, primé par le Cirdoc (photo MN)
Décerné par la Calandreta d'Agde avec le Centre InterRégional de Développement de l'OCcitan (Cirdoc),  le prix "Passejada Littérària" a été attribué en 2017 à l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'OC (Aeloc). Celle-ci avait mis en oeuvre la traduction de l'ouvrage pour enfant Le loup qui voulait changer de couleur (Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier, ed. Auzou)

Jean-Pierre Reynaud, le trésorier de l'Aeloc, ici avec la professeure des écoles Karine Camblane, exhige le prix à l'occasion de l'Assemblée Générale de cette association, tenue à Aix-en-Provence samedi 1er juillet. 

"La cérémonie était très agréable à Agde, où la Calandreta nous a remis ce trophée le 5 mai" raconte JP Reynaud, qui avait traduit le livre. "En fait il s'agit du prix décerné par les écoliers, ce qui nous a fait particulièrement plaisir, puisque c'est le public final de l'ouvrage".

L'Aeloc a d'ailleurs mis en chantier une nouvelle traduction, Titen e l'usina dei joguets, qui, sait-on jamais, sera  lui aussi primé en 2018.

Jeudi 6 Juillet 2017
Michel Neumuller





1.Posté par lo Gabian le 08/07/2017 16:28
es una vertadiera capitada ;L'ai legit tota l'annada a mei pichots escolans : se son regalats e lo conneisson de còr.

2.Posté par Lions le 08/07/2017 20:32
Bonjour
Pourriez-vous expliquer la relation qu'il existe entre catalan et provençal. Cela me semble flou.
Merci
Edmond Lions

3.Posté par Michel Neumuller le 09/07/2017 09:49
Cher Edmond, êtes vous certain d'avoir posté ce commentaire au bon endroit ?
Nous laisserons quelques linguistes s'expliquer sur les relations catalan-provençal. Les langues sont cousines, une grande partie du vocabulaire est commun, et à l'écrit, celui qui lit l'une des langues comprend assez bien l'autre.
Il existe une tradition d'accueil et de solidarité entre Provençaux et Catalans, dont rend compte l'hymne du Félibrige, La Coupo Santo, et qu'a renforcé l'accueil des réfugiés catalans en 1939.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.