Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

Glaudi Bressand nous a quitté


Il était habitué des stages d'occitan estivaux, durant lesquels il pratiquait son activité de prédilection : l'écoute des autres.



Glaudi Bressand en 2016 à Istremont (photo MN)
Glaudi Bressand en 2016 à Istremont (photo MN)
Glaudi Bressand s’est simplement affaissé lors d’une cueillette en montagne le 30 juillet dernier, et ne s’est plus relevé. Il avait 72 ans. 

Occitaniste discret porteur d'un projet social et culturel

Sa disparition soudaine a profondément choqué ses amis des Rescòntres Occitanes de Provence, dont il était fidèle participant. Homme discret, Glaudi était originaire de Haute-Provence, et c’est à Vachères qu’il a été inhumé quelques jours plus tard. Mais il parlait très peu de lui, sinon pour évoquer les projets de ses associations, en particulier dans le domaine de la danse traditionnelle et du rayonnement de la culture occitane chez lui, à Sceaux (92) où il présidait l’association des Méridionaux .

Glaudi Bressand avait œuvré, professionnellement, pour la défense des salariés, comme comptable. Il l’avait mise au service des travailleurs, via son entreprise Syndex, une coopérative vouée à l’expertise et l’assistance aux représentants des salariés, et n’aimait rien tant que les missions de terrains à leur service, partout en France.

Un homme voué aux autres, qui restait très discret sur lui-même. A sa famille, à ses proches, Aquò d’Aquí adresse ses sincères condoléances.

Samedi 1 Septembre 2018
Aquò d'Aquí





1.Posté par JEAN PIERRE BAQUIE le 03/09/2018 18:33
Siau pròpi triste de la despartida de Glaudi, aviavam encara parlat ensems a taula a miegjorn dei sieus projècts de danças tradicionali a Paris e d'autres projècts qu'avia. Glaudi es partit au mitan dei sieus amics en faguent cen que li agradava. Era un amoros de la lenga dins mai d'un domani. Era passat de cen que mi remembri de l'atalier de la lenga an'aqueu dei danças, puei an'aqueu dau teatre, de l'istòria e de la leteratura e aquest an de la cosina… Ne'n devi denembrar de segur. Glaudi èra un òme discret que s'èra desvelat a l'atalier teatre embé Joan-Pèire SPIES. Presenti li mieus complanchas a la sieu companha, li sieu filhas e la familha tota. A si retrovar au mitan dei galaxias.

2.Posté par Michel Bellon le 04/09/2018 19:34
Alors que nous reprenons nos activités à Sceaux, Claude me manque terriblement. J'aurai encore l'occasion de le dire lors de la cérémonie qui s'organise en cette ville (22 septembre à 10h). J'aimerais tant entendre encore sa voix passionnée comme sur cette photo prise par mes soins ce 28 mai 2012 lors d'un banquet à Saint-Yrieix-la-Perche. Mais je suis heureux qu'elle illustre cette page...
Le tambourinaire de Sceaux

3.Posté par Laura Bressand le 04/09/2018 22:46 (depuis mobile)
Merci pour ces précieux mots sur papa...

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.