Aquò d'Aqui


            partager partager

Florian Laurençon novèu director adjonch de la Drac de Provença




Florian Laurençon novèu director adjonch de la Drac de Provença
Siguèt nomenat a la fin de janvier a la Direccien Regionala de l'Accien Culturala a-z-Ais, e nos ven dau Nòrd Pas de Calais ont'èra fin qu'ara director deis Afaires Culturaus dau Consèu Generau.

Es professor de filosofia despuei 2003, e alestissiá lei bacheliers ais Escòlas Preparatòrias jusqu'a la rintrada de 2009.

La Drac es la representacien regionala dau ministèri de la Cultura.

Mardi 3 Mars 2015
Michel Neumuller





1.Posté par Tautil Gerard le 04/03/2015 19:20
Benvenguda ais òmes de bòna volontat.
Esperam que prendrà au viu la dimension linguistica e culturala de Provença e que serà pas un "paracasudista" de mai au pais; adonc, que comprendrà subretot l'aculturacion dominanta en pais d'Oc.
Un filosof deuria comprendre aisidament aquela problematica...

Mai quand la DRAC delega sus un pòste subrecentralizat , m'estonaria que la comprenenson de la question occitana e la libertat d'anar dins lo bòn sens siegue pas pres de rebors.

Gerard Tautil

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.