Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Exit li cançons en lengas regionali...


La Sacem vient de montrer tout son attachement à la diversité culturelle, à l’occasion d’un concours qu’elle lance.



Reinat Toscano
Reinat Toscano
La setmana passada, m’arriba un corrier de la SACEM, que n’en siéu sòci en tant qu’autor de cançons (pas que n’en viugui grassament, ma se m’es possible de rabalhar un pauc d’escalhòla per lo mieu travalh, li vau pas escupir sobre...).

Aqueu corrier presentava una iniciativa que, en tant qu’autor e ensenhaire, m’agradava forçadament. Si tractava de partecipar à la « Fabrique à chansons », una operacion « per sensibilisar lu escolans au processus de la creacion musicala ».
 
En clar, s’agissia d’intervenir l’an que vèn dins de classas de cors mejan per ajudar lu escolans a crear una cançon que deuran pi interpretar.
 
La publicitat mencionava : « en langue française ou, pour les collectivités d'outre-mer, en créole ». En creòle? Bèla iniciativa, que sovent li lengas regionali son laissadi de caire...
 
Alora, ieu, autor occitan, mi meti à pantaiar e li escrivi per li demandar: «Perqué en creòle e pas en occitan, en còrse, etc?»
 
La respoasta m’es arribada tres jorns après: « L’appel à candidature a été modifié pour ne mentionner que l’écriture de chanson en langue française.»
 
Coma aquò, li aurà pas de gelós, minga lenga regionala serà tractada pèjor d’una autra...
 
En clar, la SACEM vòu ben ajudar à la creacion, menar lu pichoi vèrs la creacion, ma solament en francés... En esperant que l’estapa seguenta non serà de mi demandar de remborsar tot cen que m’an ja pagat per li mieu cançons en niçard...

Mardi 19 Mai 2015
Reinat Toscano





1.Posté par Joan Francés Coppat le 30/05/2015 17:20
ALORA PERQUE PAS ESCRIURE una cançon ambe qualques paraulas provençalas copiadas de Pagnol qu'es un autor francés non ?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 67

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.