Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

En França lo centre de gravitat de Pernod-Ricard passariá a Marselha

Recherche et Développement du groupe rejoindraient Marseille


MARSEILLE. Un plan de sauvegarde de l’emploi est engagé qui prévoit le transfert des Ventes et de la Recherche & Développement à Marseille. 150 emplois sont concernés, dans un groupe qui accroit ses bénéfices.



Le siège de Pernod à Créteil perdrait une partie des "activités support" (photo XDR)
Le siège de Pernod à Créteil perdrait une partie des "activités support" (photo XDR)
Segon lo jornau d’economia L’Usine Nouvelle, la societat Pernod Ricard deuriá transferir leis activitats supòrt de Pernod (uei a Créteil, Essonne) a Marselha, sèti de Ricard.
 
« Activitat supòrt » vòu dire lei servicis de Ressorsas umanas, Crompas e Recèrca & Desvolopament. Lei laboratòris de l’entrepresa de fabricacion de bevendas vendrián donc refortir lo sèti marselhés, que rèsta despuei leis originas au quartier de Santa Marta, a l’ubac de la ciutat focèa.
 
La rason d’aqueu desplaçament dau centre de gravitat dau grope de bevendas seriá que la societat Ricard se’n tirariá mielhs que Pernod dins la crisi que subís tot lo grope. Una crisi tota relativa pasmens.
 
Ricard que fa una chifra d’afaires pròcha de 500 M€ en França fa trabalhar 900 salariats e realiza de profiechs amb un revengut net d’aperaquí 50 M€. Pernod, ela, fa pas conéisser sei còmptes ! çò qu’es segur marrida marca .

Pasmens lo grope contunha de far de beneficis

Et Ricard à Marseille relocaliserait une partie des équipes de recherche (photo archives Ricard DR)
Et Ricard à Marseille relocaliserait une partie des équipes de recherche (photo archives Ricard DR)
Un plan sociau es en cors, per demenir l’efectiu de Pernod de 150 personas, e 66 se serián vist prepausar un emplec a Marselha.
 
Un corrier intèrne dau grope au mes de mai de 2014 ditz la rason d’aqueu cambiament : « de s’alinhar sus la societat mai importanta minimizariá la risca de desestabilizacion deis activitats e limitariá lei consequéncias socialas ».
 
A l’origina d’aqueu cambiament, i auriá l’auçament dei taxas e la concurréncia de la granda distribucion. Pasmens, lo grope contunha de realizar de beneficis totjorn que mai. En particular en rason de sa dimension internacionala.
 
Se Pernod Ricard a 15 sites de produccion en França per 2800 emplegats, fa trabalhar dins lo monde 19 000 personas dins 96 usinas. Sa chifra d’afaires de 8,6 miliards d’èuros coma son resultat net de 1,25 miliards d’èuros son en progression.

Dimanche 22 Juin 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.