Aquò d'Aqui


            partager partager

Descubron la messòrga dins lei textòs


Une étude américaine permet de déceler les signes du mensonge dans les SMS.



S'il arrive 10% plus tard que les autres ce n'est peut-être pas la vérité... (photo MN)
S'il arrive 10% plus tard que les autres ce n'est peut-être pas la vérité... (photo MN)
Totara serà pas manco possible de messorgar una briga ! galejatz, e lo logiciau detectarà lèu l’engana.
 
Amé cent estudiants esparpalhats dins diferènteis universitats americanas, Tom Meservy, de l’universitat Brigham (d’inspiracion mormòna) a vòugut marcar la messòrga dins lei textòs que se mandan tota la jornada lei joines d’ara.
 
Lei responsas, publicadas dins ACM Transactions on Management Information Systems, una revista especialisada, son qu’aquelei SMS son en generau mai cortets, amé mens de paraulas, e que la responsa arriba 10% mai tard que lei SMS que dison tot verai.
 
Aquò laissa chifrar que fau mai de temps per imaginar una messòrga que per escriure la veritat ; mai l’estudi va ditz pas.
 
Totei lei fulhetons televisuaus d’espionatge nos fan vèire lei furna-messòrgas : un biais de sorrire, una bèba, una esitacien de la paraula, e vaquí lo traite desmasacat ! Amé lei textòs, segur que podiá pas encara marchar.
 
Dins una societat nòrd americana que ten per imoralitat màger la messòrga, es benlèu la premiera cambada per desvelopar un logiciau de deteccien de SMS galejaires.
 

Mardi 10 Septembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.