Aquò d'Aqui


            partager partager

D’ajudas ai libraris provençaus


Etat et Région Provence proposent un subventionnement des projets libraires, tant à l’investissement, qu’à la commercialisation ou à l’innovation. L’appel à projets 2017 a été voté par la Région fin mars.



Conditions d'accès à la subvention : disposer de locaux en Provence et d'un certain volume d'ouvrages disponibles (photo MN)
Conditions d'accès à la subvention : disposer de locaux en Provence et d'un certain volume d'ouvrages disponibles (photo MN)
« Mantenir un malhum dense e diversificat de difusion de libres e engardar una creacion editoriala pluralista exigenta » seriá la tòca dau dispositiu de sosten que, de cotria , an creat lo Centre Nacionau dau Libre, l’Estat e la Region Provença am’ un acòrdi quadre per leis annadas 2016-18. La Region vèn de se faire lo resson de l’apèu a projèctes 2017, que podriá aprofichar ai libraris. Leis ajudas a l’innovacion (en particulier dins lo numeric), a l’investiment e a la comercialisacion podrián anar fin qu’a 15 000 € en subvencion, o a 70% dau budgèt globau dau projècte, que deurà pas comptar mai de 80% de financiament public.
 
Per presentar son projècte, lo librari deurà tambèn plantar cavilha en Provença, vendre au public am’una susfàcia d’au mens 25 m2, realisar de 25% a mai de 50% de son chifre d’afaires amé la venda de libres segon que rèsta dins una vila de mens o mai de 10 000 abitants, e de tota mena prepausar un minimom de 1500 títols nòus a la venda.

De sotalinhar que lo dispositiu es tambèn dubèrt ai projèctes de duberturas de librariás. Es alora lo projècte previsionau que serà avalorat per lei professionaus dei organismes citats.
 
Lei bòns contactes pèr lei portaires de projèctes son, au Centre Nacionau dau Libre Sarra Ghorbal  (tel. 01 49 54 68 06 ) e a la DRAC Louis Burle , lo conselhier per lo libre, leis archius mai tambèn lei lengas de França ! (tel. 04 42 16 19 96)
 

Mercredi 7 Juin 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.