Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

D’aiga e de lutz l’electrictat sensa rosigar lei tèrras a facturar

Les canaux d'irrigation couverts de panneaux photovoltaïques, voilà qui soulagerait les terres agricoles


RIANS. Le Canal de Provence couvert de panneaux photovoltaïques de meilleur rendement car rafraîchis ? Une expérimentation est en cours à Rians. En cas de succès, elle pourrait réduire la pression sur les terres agricoles, et s’exporter en Méditerranée.



Des matériels seront testés, ainsi ces panneaux photovoltaïques souples, adaptés à la suspension au dessus d'un canal d'eau fraîche (photo MN)
Des matériels seront testés, ainsi ces panneaux photovoltaïques souples, adaptés à la suspension au dessus d'un canal d'eau fraîche (photo MN)
Vaquí 132 panèus fòtovoltaïcs, pausats sus un encastre que s’apiela d’un costat e de l’autre dau Canau de Provença, a Rians.
 
Tot alentorn, lo damier dei tèrras a facturar , jaune e vèrd, amé sei regas d’un vèrd prefond, que màrcon lei ribas enaubradas dei rius. Aquélei tèrras, li aurà degun productor d’electricitat per lei desrabar, coma l’an fach a La Barben (13), fa dos ans, amé de centena d’ectaras de garrigas plenas de biodiversitat.
 
La Societat dau Canau de Provença amé lo CEA, dins lo quadre de la Ciutat deis Energias, experimenta aquí tota mena de materiaus fòtovoltaics, que s’agís de refrescar am’aquela aiga. L’operacien li díson Canalsol.
 
« Refrescats, son rendement seràn melhor, va sabèm » nos ditz Bruno Vergobbi, lo director de la SCP. « E s’aquò marcha, dins un an, podrém prepausar tecnicas e materiaus a nòstrei partenaris a l’entorn de la Mediterranea. »

De materiaus en evolucien e una tòca mediterraneana

Rafraîchis par les canaux d'irrigation les panneaux solaires auraient un meilleur rendement. Une solution méditerranéenne ? (photo MN)
Rafraîchis par les canaux d'irrigation les panneaux solaires auraient un meilleur rendement. Une solution méditerranéenne ? (photo MN)
Deman, lei canaus agricòlas de Provença, dau Marròc o de Tunisia se podrián cubrir de panèus negres, que respectaran lei tèrras agricòlas e provesiran lo monde en electricitat renovelabla. Vaquí l’enjuec.
 
Tres societats an testat sei panèus a Rians. L’una es marselhesa, Dual Sun, e presenta una noveutat dei bèlas, que sei panèus son soples. Ideau per cubrir d’un biais leugier de kms de canaus. E una autra societat provençala, Optimum Tracker, assaja un procediment d’acompanhament de la corsa dau soleu.
 
Refrescats per leis uns dessobre, per leis autres dessota, per lei tresens amé la sola frescor passiva de l’aiga que raja sota aquela teulissa, lei panèus prodúson l’electrictat e son rendement es carculat.
 
« Sabèm dejà qu’amé un km lineari, la produccien d’electricitat seriá d’1,8 GWh l’an » nos ditz Joan-Luc Martin, dau CEA. EDF lei crompariá per 130 000 €, « mai nos fau saupre s’es interessant, pron rendable, que segur li aurà un cost d’investiment, puei d’esplecha » qu’ajusta, fisançós .


Dejà la SCP produse d’electricitat amé lei turbinas de sièis micrò-centralas sus sei canaus, e son director l’afirma : « tot ce que mescla l’aiga e lo soleu per faire d’energia nos regarda ».
 
Lei resultats de l’experiença son prevists per la fin de 2015. Puei serà temps de quichar l’interruptor.
 

Lundi 27 Octobre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.