Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

L’estocatge d’idrocarbures s'entraversa lei plans de Poutine


Le dirigeant russe coupe le robinet de gaz naturel à la France ? Pas de panique, dans tous les cas nous avons six mois devant nous. Ou peut-être un peu plus car l'été la consommation est moindre. Voyons ce qu'il en est des stocks stratégiques et comment ils sont gérés.



Dans les collines de Manosque, années 1960, premier site de stockage souterrain d'hydrocarbures (photo Geosel DR)
Dans les collines de Manosque, années 1960, premier site de stockage souterrain d'hydrocarbures (photo Geosel DR)

En França, una societat, la Sagess, fuguèt creada ambé lei capitaus dei societats petrolieras, per mutualisar lo cost dei demandas estrategicas de l’Estat. Es un d’aquelei castelàs admenistratius a la francesa, qu’assaja de conciliar son liberalisme pantaiat e son dirigisme assumit.

 

Adonc fan viatjar fins a 2 000 mètres cubats d’idrocarbures per ora (valent a dire coma 600 camions la jornada) dins de borneus au diamètre de 45 centimètres entre la mar de Berra e Manòsca. E de tirar de sau ai salins de Camarga, per la menar a Manòsca, puèi d’i conservar lo petròli. La saumoire ten un ròtle dins l’estocatge dau petròli.

 

En Provença s’estòcan gas e idrocarbures dins de cavitats cavadas dins de jaç espés e prefonds de sau gema, que seràn justament ni permeables nimai porós. Aquelei super-estancs son obtenguts amé l’injeccien d’aiga que dissòuvra per partida la sau, per ne’n faire d’aiga-sau.

 

Demieg lei uechs estòcs francés, e sei uechantas cavitats, fachas per dispausar lèu-lèu d’idrocarbures quora li a de cimas de demanda, la mitat son en Provença, au Martegue e dins lo relarg manosquin onte trobam fòrça formaciens salifèras.

 

Puei li a l’estocatge d’idrocarbures dins d’ancianas minas sosterranhas. Mai ailà es l’aiga sosterranha que ne’n assegura l’estabilitat. L’escomessa es de trobar de cavitats sosterranhas onte l’aiga contenguda naturalament dins lo ròc s’escola sempre vèrs la cavitat d’idrocarbures per ne’n restancar la fugida. Mai, de còps que li a de « rideus » d’aiga artificiaus pòdon ne’n jugar lo ròtle.

 

En Provença, au Martegue, am’aquò siguèron creadas de cavitats, amé de galariás cavadas dins lo calcàri de Caronta onte un ridèu d’aiga assegura l’ estanc d’idrocarbures liqueficats. E doas societats, Geogas e Primagas, l’i consèrvan quauquei 650 000 m³ de gas, segon que s’agis de butane o propane, de gas domestic o industriau.

 

Puei, a Manòsca, lo site Geosel, dubèrt en 1969 compòrta vintasèt cavitats per estocar petròli brut, gasòle, nafta e autreis esséncias dins sèt miliens e mieg de mètres cubats, amé doas autrei cavadas au mitan deis annadas dos mila. Puei, tot un malhum de bornèus alimentan en aiga de Durança l’aiga-sau que serà puei evacuada vèrs dos estanhs.

 

E encara a Manòsca, Geomethane aquéu còp, compta amé uech cavitats que sèt entre elei devon estocar dos miliens e mieg de mètres cubats de gas naturau, aqueu còp, a mai de mila mètres sota tèrra, e despuei 2013 s’i cavan encara doas autrei cavitats per sèt cent cinquanta mila mètres cubats de mai.

 


Lundi 20 Juin 2022
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.