Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Changements à La Setmana


Clamenç Pech devient chargé de mission pouir Òc Bi, Fanny Lartigot le remplace à la rédaction en chef de l'hebdo en occitan.



Changements à La Setmana
Fanny Lartigot va assumer la responsabilité rédactionnelle de notre confrère La Setmana, en tant que rédactrice en chef et en remplacement de Clamenç Pech. Ce dernier assumait la fonction depuis 2010, lui-même en remplacement de David Grosclaude, le fondateur, en 1994 de l’unique hebdo 100% en occitan.
 
Clamenç Pech laisse la place pour  développer les actions de l’association de parents d’élèves Òc-bi, qui regroupe les familles concernées par l’enseignement bilingue. Il en devient le chargé de mission, dans l'Académie Occitanie, à partir du premier juin prochain.
 
Quant à La Setmana, le journal vient de déménager, laissant Lescar pour Pau ( 166 bdLa Paix), et cherche à recruter un(e) journaliste s’exprimant en dialecte languedocien.

Jeudi 4 Mai 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.