Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

Cette fin d'année difficile et pourtant...


Merci à nos abonnés et donateurs, comme à celles et ceux qui nous aident à élargir la palette des variétés d'occitan publié. Avec vous nous terminons l'année plus optimistes.



A l'issue d'une seconde année marquée par les restrictions, une crise sanitaire aux multiples aspects, votre journal maintien le cap. Il le fait grâce à vos abonnements et à vos dons. Malgré la difficulté du temps vous n'avez pas considéré que dire la société du pays d'oc en langue occitane avait un intérêt secondaire.
 

Désormais notre mensuel affiche de nombreuses variétés de l'occitan

Nous tirerons début 2022 le bilan chiffré de cette année difficile pour tous, d'autant plus qu'elle portait des espoirs de retour à une vie normale. Le plus probable est que Aquò d'Aquí aura à nouveau augmenté le nombre de ses abonnés de 7%, comme en 2020. Encore faudra t'il voir si ceux ci se réabonnent, ce qui est essentiel pour un journal qui tire à ce point son prix vers le bas pour être accessible à tous.

Les débats de société, justement concernant les divers aspects de cette crise, n'ont pas manqué, et nous avons essayé d'en rendre compte, comme toujours avec le regard particulier qui ne doit rien aux cénacles parisiens qui voient tout à travers un prisme territorial hiérarchisé.

Et nous vous avons informé en occitan, en élargissant encore la palette des variétés publiées puisque nous espérons y faire désormais figurer le gascon à côté des autres.

A ce sujet, nous ne dirons jamais assez à quel point nous comptons sur de petites équipes, voire des individus, dont l'investissement linguistique égale la bienveillance. Grâce à elles nous pouvons remplir notre mission auprès du public : rendre compte de l'information d'actualité, débats de société compris, en langue occitane, dans sa plus grande variété.

En cette fin d'année, nous nous contenterons de répéter la traditionnelle phrase, si pleine de bon sens avec son austérité et son humanité. 

Alègre ! alègre,
Mi bèus enfant, Diéu nous alègre !
Emé Calèndo tout bèn vèn…
Diéu nous fague la gràci de vèire l’an que vèn,
E se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens !

Jeudi 16 Décembre 2021
Aquò d'Aquí


Tags : Aquo d'Aqui


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí de mars et avril
Dison que...

Interdit de parler breton et de cracher dans la soupe agro industrielle

Quand une journaliste dénonce l'agro industrie, ce lobby joue contre sa vie. Quand elle dénonce en breton, l'Etat la laisse face à ces harceleurs.

La journaliste d'investigation diffuse ses reportages via une radio bilingue bretonne

A nouveau des criminels en puissance ont déboulonné les écrous de l’auto de la journaliste Morgan Large, à Glomel, une bourgade bretonne de 1350 habitants où cette journaliste bilingue d’investigation vit et travaille. Journaliste, bretonne parlant breton, enquêtant sur les dérives de l’agro alimentaire : il serait difficile de croire que ces qualités n’ont rien à voir avec ces actes, qui mettent sa vie en danger et ont pour but de la faire taire.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.