Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Carivènd TGV entre Marselha e Niça


Mis en Concertation Publique jusqu’en décembre, le projet de ligne nouvelle Provence Côte d’Azur, semble peu crédible, y compris à ses plus farouches supporters. En cause le coût annoncé. Mais sans décision sur les tracés, des milliers d’hectares seraient gelés.



Un TGV niçois nommé "désir"?
Un TGV niçois nommé "désir"?
Lançar un projèct que degun n’en vòu vertadierament, pas manco son lançaire…es ti ben rasonable?
 
La questien es pausada per la Linha Novèla Provença Aups Còsta d’Azur, la quala vèn de vèire durbir una concertacien publica que devriá pas servir a grand causa.
 
Aquò dich, fins qu’a decembre, lei ponchs de vista dau public pòdon èstre rebalhats a prepaus dei traçats que devon menar aquela rega ferroviària jusqu’à Niça, despuei Marselha, finalament.
 
Finalament ! Bòrd qu’aqueu projècte, qu’a solevat fòrça contestaciens a la mitat deis annadas 2000, passarà pas, finalament, per la plana dau Var. Aquí la viticultura n’en auriá patit, amé lei comunas ruralas onte s’amassan fòrça trabalhaires de l’industria d’auta tecnologia, e que li vòlon viure sensa que la SNCF l’i pòrte tòrt amé bruch e rotas copadas.

A cat escaudat l’aiga fresca l’esfraia

A droite du préfet de Région Stéphane Bouillon, le président de Région et ex maire de Nice Christian Estrosi, a du mal à croire à la réalisation de la ligne nouvelle. Il souhaite a minima que le tracé soit retenu, afin de ne pas geler le foncier sur le trajet (photo MN)
A droite du préfet de Région Stéphane Bouillon, le président de Région et ex maire de Nice Christian Estrosi, a du mal à croire à la réalisation de la ligne nouvelle. Il souhaite a minima que le tracé soit retenu, afin de ne pas geler le foncier sur le trajet (photo MN)
Adonc es un projècte « dei ciutats » que passa per Marselha e Tolon per li portar pèira a l’economia, e que prepausa ara SNCF Réseau, lo novèu vestit de Réseau Ferré de France. Ailàs, aqueu novèu biais de faire de trins a granda velocitat es carivènd : «  Se parla d’una premièra lesca de 7 miliards d’€uros, que podriá passar a 20 o 30 avans que de vèire arribar lei premiers TGV a Niça » qu’auçava leis espatlas Crestian Estrosi. Lo novèu president de Regien, ancian Cònse de Niça, aièr apelava de sei vòts lo TGV au sieu, mai  sembla pus tant li crèire a l’ora d’ara…
 
« Ai fach mon experiéncia fa onge ans » qu’a dich a la conferéncia de premsa que presentava lo projècte, a la fin de setembre a Marselha. Una experiéncia malurosa per eu e per son projècte d’ agençamentàs de la Plana de Var.
 
Mai li vòu crèire encara una briga, a doás condiciens : un cambiament politic que menariá, après mai de 2017 un governament segon son gost, e una taxa sus lei transpòrts entre Piemont e Provença que permetriá de pagar de lònga lei chantiers dau TGV e adonc de « mestrejar l’integracien environamentala d’aqueu projècte ». Segur que d’ecologistas veirián pas ben lei causas coma aquò.

Sensa decisien, l’especulacien fonsièra

Maugrat tot, aqueu projècte de linha ferroviària que sembla pas dever crebar l’uòu deu pasmens èstre decidit…que senon, lo fonsier entre Marselha e Niça, seriá blocat per d’annadas.  « Faire esperar de lònga lei proprietaris pòrta un nom, l’especulacien ! » sotalinha amé rason lo president de Regien. E es per aquò que vòu, maugrat son incredulitat, « anar lèu  ! », se pòu pas viatjar lèu...
 
Oficialament, es a dire segon SNCF Réseau, la linha fa vèire ren que d’avantatges, coma portar pèira a l’absorbiment de 30 miliens de desplaçaments de mai, esperats sus la riba de mar fins qu’en 2025, e que senon se farián per rota. Lei viatjaires n’en patirián, bòrd qu’entre Niça e Sofia Antipolis un trabalhaire que rotla perdriá, segon leis estudis SNCF, en 2025, 32 jorns l’an ren que per se desplaçar entre son ostau e son burèu.
 
Verai qu’en 1860, quand es arribat lo trin en Provença, aquela comptava tres còups mens d’abitants. Mai segur que per respondre au besonh de transpòrts au dintre de la Regien, lo TGV sembla pas tant adaptat. Es per aquò que SNCF Réseau comunica pereu sus un autre aspècte : lo TGV, rapide, raprochariá lei metropòlas provençalas que son Marselha, Tolon e Niça.
 
Un raprochament à 20 miliards, valent a dire que benlèu  es un pantais que lei raprocharà per l’esperit, mai segurament que dins la realitat per lo ralh.
Le budget prévisionnel de la première tranche, vers Toulon, est estimé à sept milliards d'€uròs. Mais la nécessité de creuser de nombreux tunnels dont la difficulté est inconnue pourrait augmenter le devis (photo MN)
Le budget prévisionnel de la première tranche, vers Toulon, est estimé à sept milliards d'€uròs. Mais la nécessité de creuser de nombreux tunnels dont la difficulté est inconnue pourrait augmenter le devis (photo MN)

Article écrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano
Le tracé et les aménagements mis à la concertation par SNCF Réseau
Le tracé et les aménagements mis à la concertation par SNCF Réseau

Samedi 22 Octobre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.