Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Cantar per dançar amé lo Ceucle Occitan de La Sanha




LA SANHA. Le Cercle Occitan proposait un stage de Chant à danser début octobre, une bonne manière d’apprendre à connaître les possibilités de sa voix. Et puisque vous aurez chanté, et bien dansez maintenant !



Au moment du stage (Photo Service Communication Ville La Seyne DR)
Au moment du stage (Photo Service Communication Ville La Seyne DR)
« Peiroton s'en va a la cassa / Tot solet shens companhon / Au loc d'anar's enta casa / S'en ane ta Castillon… e refranh : O Peiroton, O Peiroton / Lo praube praube Peiroton ».
 
Sus aquò coma amé tot plen de cants, an pogut dançar sensa violon nimai sensa acordeon. Benlèu que de picar de man basta de còps.
 
Escotichas, borrèias, mazurcas o rondeus…li a un molon de danças que pòlon mai o mens se passar d’un orquèstra. Lo cant a dançar es pas una especialitat occitana, segur, ne’n troban onte li a l’enveja de bolegar en càdencia, que siegue dins lo Berry o en Bigòra.
 
Lo sièis d’octòbre  èra a La Seina de Mar que lo brave monde a agut l’occasion de s’i formar una briga . Lo Ceucle Occitan de La Seina organitzava un estagi per aquò, que siguèt bailèjat per lo musician Miquèu Tournan. Aquelei que s'an vists interessats an pogut se donar rendètz-vos a la Borsa dau Trabalh.
 
La tòca de l’estagi de cant a dançar occitan èra d’ensenhar la ritmica, en relacien amé chasca dança, de plaçar lei bordons, de vèire coma respectar la melodia, d’apprendre a respirar pèr chantar, mai tanben d’articular coma fau.

Enfin, coma a chasque estagi de danças de balèti dau Ceucle Occitan, aqueu destapava sus un balèti. Après lo trabalh, lo plaser !
 
Delà dau gau, l’estagiari prend consciència de sa votz, la descobris de còps que li a, e fa coneissènça am’un repertòri tradicionau fòrça ric : La Grava de Bordèu qu’es en veritat un rondèu dau Carcin, Quin te va l’aulhada, un branle d’Ossau, dins lei Pirenèus, o La Calha, una borèia dau Lemosin…Fòrça causas se pòdon cantar per dançar.

Jeudi 8 Novembre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.