Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Bastian Psaïla "tchatche" de tout ce que marcho pas


CARNOULE. L'artiste bien ancré dans la ruralité provençale offre un texte mi français-mi provençal qui proteste avec humour de ces temps où la solitude covidienne des campagnes cherche son antidote : la tcharadisse !



Emé sa Tcharadisse, lou cantaire e animatour rurau Bastian Psaïla nous coungousto d’un tèste debrida ounte se parlo tout d’un cop dóu cuerbe fue, que se n’en rancuro forço emé de fraso coumo : “le couvre-affreux de 18 heures ; quand les rues vides, mourir de silence”.

 

Lou tèmo d’aquéu cant de quatre minuto e mai que troubares sus Youtube, "La guitare du placard", passo dóu tèmo de la pandemio an’aquéu dóu rurau oublida – mai pas di proumoutour – a la preoucupacioun de vieure au païs, di proufitaire de la poulucioun a l’oubligacioun d’aro d’avè de relaciounau a l’internet e ei maiun souciau…

L'artiste, à droite, devant l'épicerie communale de Carnoule, lieu de vie sociale rurale (photo XDR)
L'artiste, à droite, devant l'épicerie communale de Carnoule, lieu de vie sociale rurale (photo XDR)

Renaire

Un fourro-bouro ritma e simpati e renaire d’un artiste que counéissen pereu coumo animatour souciau de sa coumuno de Carnoulo dins Var, ounte avié crea emé d’autre Flour de Camin, un liue de rescontre, avans de tout uno espiçarié emé cantoun de lecturo e cours de prouvençau.

 

L’i avié dubert justamen de “charradisso” en prouvençau, per afavourisa la discutido en lengo nostro. Maugra li tèms de souleso impausado, nos fa vèire, emé soun spleen, dins un rèire jardin, que meme despièi lou rèire païs la bono musico pòu nous charra de nostro soucieta coumo nous agrado pas.
 

E...mai fau espera la fin dóu clip per va saupre, lo Bastian, se mes a nus dins aquelo obro tant persounalo.


Vendredi 19 Mars 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.