Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Avinhon, lo Memento Occitan de Caubère


AVIGNON. Le Molière de Mnouchkine est aussi le récitant de Benedetto. Marseillais, Philippe Caubère a voulu avec ce texte bilingue montrer son attachement poétique à la langue occitane. Il l'a fait avec courage, malgré une cheville cassée, nous rappelle André Abbe, qui a apprécié, l'homme, l'acteur, la performance et le texte…qui en étant moins bilingue, aurait porté un spectacle plus fluide.



Renat Benedetto et Philippe Caubère. Aujourd'hui le second rend hommage à l'oeuvre du premier (photo XDR)
Renat Benedetto et Philippe Caubère. Aujourd'hui le second rend hommage à l'oeuvre du premier (photo XDR)
Lo Teatre dei Carmes plen coma un uou d'espetators venguts escotar d'occitan. Mi chaspavi en mi demandant se pantaiavi pas dins aquela nuech de julhet.
 
Felipe Caubère, estèla nacionala dau teatre, avié agranat lo monde. L'avieu jamai vist sus un pontin e lo moastre, dau fons de la sala ente èri assetat, pareissié tant joine que quora avié jugat Molière dins lo film d'Ariana Mnouchkine li a mai de trenta ans d'aquò.
 
Solet en scena dins una promiera part puei acompanhat d'un guitarrista flame, Jérémy Campagne, nos donava lo tèste d'Andrieu Benedetto "Le mémento occitan", òbra politica e poetica de l'autor, comedian, regista, direitor de teatre e militant occitanista, moart li a quatre ans d'aquò au mitan dei socas de Tavel.
 

Philippe Caubère avait renoncé à tous ses engagements estivaux sauf à celui-ci

Una representacien d'aquel espetacle sus la plaça de Tavel èra estada aponduda ai cinc d'Avinhon, dins lo quadre dau Festival Off.
 
Caubère recitava d'assetat estènt que s'èra romput la cavilha e pèr si tirassar son guitarrista l'ajudava.
 
Avié renonciat a totei seis autreis engajaments levat aqueu d'aquì. Tenié a faire omenagi a Benedetto m'aqueu tèste bilengue, una mena d'autoretrach de son autor.
 
Totei lei citaciens en occitan èron reviradas en francés e aquò rendié l'ensems un pauc pesuc. La part emé l'acompanhament musicau era fòrça mai reüssida.
 

Sa prononciation est bonne. Pourvu qu'il persiste!

Caubère a triomphé au théâtre Benedetto (photo XDR)
Caubère a triomphé au théâtre Benedetto (photo XDR)
La prononciacien dau marsilhés Caubère era pron boana e m'un pauc mai de pratica sarié capable de tenir lei promiers ròles dins lei pèças en occitan d'Andrieu Neyton.
 
Un pessuc d'ajuda fa ges de mau. Felipe Caubère en afortissènt son occitanitat sus lo pontin dau teatre e dins leis entrevistats donadas ai jornalistas en Avinhon si vèn jonher ais aparaires de la lenga e de la cultura d'Oc.

Jeudi 1 Août 2013
Andrieu Abbe




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.