Aquò d'Aqui








L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne

Ni les Etats Européens ni l'Union Européenne ne disent fermement à l'Espagne qu'elle criminalise l'opinion démocratique. Que l'UE donne de la voix et défende ses valeurs face à un de ses membres, ou qu'elle admette qu'elle a perdu tout crédit politique.

Les lourdes peines que les juges espagnols ont infligé aux élus du Parlement Catalan et aux présidents d’Omnium Cultural et de l’Assemblée Nationale Catalane ne correspondent à aucun crime. Organiser un référendum pour l’autodétermination, poussé par la population elle-même et auquel se rendent près de trois millions de citoyens, soit une majorité d’électeurs, ne peut être un délit, mais une action qui honore les démocrates qui l’ont permise.

L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne






            partager partager

André Abbe chroniqueur de la terre et de la Terre


VENTABREN. Le journaliste donne une conférence à Ventabren. Il a publié l’an passé un recueil de chroniques en occitan sur les rapports du paysan à la planète.



Andrieu Abbe
Andrieu Abbe
André Abbe n'est pas le premier venu, pour Aquò d'Aquí. Ce journaliste au regard moral aiguisé et au solide humour à base de bon sens campagnard a créé notre journal en 1987; il était le professionnel de l'équipe originelle, dont bien des membres sont toujours actifs, et toujours ses amis.
 
Producteur de l'émission Vaquí, cet ancien paysan varois a longtemps fourni à l'Agriculteur Provençal des chroniques dont Aquò d'Aquí avait sélectionné les meilleures pages dans un premier recueil au cours des années 1990.

Grand voyageur il nous livre toujours ses chroniques avant de s'envoler pour le Brésil ou l'Asie, où il a longtemps rendu compte du travail des missions catholiques.
 
 Son dernier recueil, De la tèrra à la Tèrra est un pur bijou, qu'on considère le regard qu'il porte aux expériences paysannes autour du monde, ou qu'on s'attache à la belle langue qu'il écrit, telle qu'il la parle, loin des considérations de normes et autres graphies. 

Une langue de communication entre les labours

André Abbe chroniqueur de la terre et de la Terre
André Abbe nous semble bien jeune, il n'en est pas moins le témoin verbal d'un temps où l'occitan était langue de communication à la campagne, véhicule d'idées, d'humour ou de colères. Pour celà, et pour bien d'autres raisons affectives, nous ne pouvons que vous conseiller de réserver votre soirée du vendedi 11 avril. La salle réservée par l'Association Culturelle Provençale de Ventabren à 18h30 peut tous vous accueillir.
 
Andrieu Abbe l'i parlarà de seis agachs sus lo monde agricòu en Provença, en Mediterranèia e tot alentorn dau monde, en francès coma en provençau. E segur li aurà tanben una taula amé son libre. De vos i aculhir !
 
Entrée libre, nombre conséquent de places de parking à proximité immédiate.

Mercredi 9 Avril 2014
Michel Neumuller



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí d'octobre arrive
Dison que...

Tarabast

Les affrontements entre policiers et manifestants en Catalogne sont nommés par les médias par l’équivalent de “chahut”. Mais derrière un mot c'est un monde complexe qui se dévoile...

A l’ora que s’acaran policiers e manifestants catalans, que s’acarnan lei governants espanhòus a afèblir lei drets d’aqueu país qu’a votat lo 17 d’octòbre de 2017 per son independència, la paraula que s’impausa pertot, dins lei medias dau Principat, es “Aldarulls”.

Tarabast


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.