Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 








Les articles les plus commentés







            partager partager

Votre numéro d'été invite à respirer


En temps de confinement la pollution atmosphérique n'a pas connu de trêve, contrairement à ce que nous pouvions croire. Dans ce numéro nous vous révélons ce que les cheminées vous imposent.



Vous n'imagineriez pas ce que ces deux mois de confinement ont révélé sur l'air que nous respirons.

De l'air, vraiment ?

La responsabilité des aéroports a été mise en lumière dans ces pollutions jusqu'il y peu indécelables. Les ports eux n'ont jamais cessé leurs nuisances

Certes les deux mois de confinement que nous avons vécu se sont aussi traduits par la diminution de la circulation automobile, et partant de la pollution qu'elle provoque.

Mais dans le même temps, les brûlages de déchets verts, l'industrie pétrolière, chimique, et même les navires à  quai ont pollué comme jamais.

Dans ce numéro d'été nous vous révélerons des phénomènes étonnants à ce sujet, en particulier sur la pollution provoquée par les aéroports...Puisqu'ils étaient à l'arrêt, les mesures de polluants ont, en creux, mis en lumière leur responsabilité dans les plus insidieuses des nuisances pour l'organisme humain.

Nous emmènerons aussi à la Fête de la Fédération, celle de 1790, quand l'avenir de la France n'était pas encore à la centralisation la plus ferme, quand tout encore pouvait se jouer en faveur du fédéralisme.

Et puis, entre autres sujets intéressants, nous vous invitons à lire le témoignage d'une parente d'élèves languedocienne : elle fait le compte des avantages de l'enseignement bilingue dans l'Education Nationale, pour ses enfants, et pour elle-même.

Ah! Vous pourrez aussi prendre connaissance de la liste des donateurs d'Aquò d'Aquí. Eh ! oui, votre journal, en grand danger, comme nombre d'entreprises, en raison de la baisse d'activité liée à la covid 19, s'en est finalement sorti. Ce sont ses lecteurs qui l'ont tiré d'affaire. Alors nous leur rendons hommage, tout simplement, en vous les nommant.

Bon été, nous nous retrouverons en septembre. N'oubliez pas de vous abonner, ou vous réabonner. Faites connaitre Aquò d'Aquí, il le mérite. Et avec lui, ne laissons pas notre langue d'òc s'évanouir dans une société hexagonale qui nie son plurilinguisme.

Vive la diversité !

Samedi 27 Juin 2020
Michel Neumuller


Tags : Aquo d'Aqui


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.

Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.