Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Votre numéro d'été invite à respirer


En temps de confinement la pollution atmosphérique n'a pas connu de trêve, contrairement à ce que nous pouvions croire. Dans ce numéro nous vous révélons ce que les cheminées vous imposent.



Vous n'imagineriez pas ce que ces deux mois de confinement ont révélé sur l'air que nous respirons.

De l'air, vraiment ?

La responsabilité des aéroports a été mise en lumière dans ces pollutions jusqu'il y peu indécelables. Les ports eux n'ont jamais cessé leurs nuisances

Certes les deux mois de confinement que nous avons vécu se sont aussi traduits par la diminution de la circulation automobile, et partant de la pollution qu'elle provoque.

Mais dans le même temps, les brûlages de déchets verts, l'industrie pétrolière, chimique, et même les navires à  quai ont pollué comme jamais.

Dans ce numéro d'été nous vous révélerons des phénomènes étonnants à ce sujet, en particulier sur la pollution provoquée par les aéroports...Puisqu'ils étaient à l'arrêt, les mesures de polluants ont, en creux, mis en lumière leur responsabilité dans les plus insidieuses des nuisances pour l'organisme humain.

Nous emmènerons aussi à la Fête de la Fédération, celle de 1790, quand l'avenir de la France n'était pas encore à la centralisation la plus ferme, quand tout encore pouvait se jouer en faveur du fédéralisme.

Et puis, entre autres sujets intéressants, nous vous invitons à lire le témoignage d'une parente d'élèves languedocienne : elle fait le compte des avantages de l'enseignement bilingue dans l'Education Nationale, pour ses enfants, et pour elle-même.

Ah! Vous pourrez aussi prendre connaissance de la liste des donateurs d'Aquò d'Aquí. Eh ! oui, votre journal, en grand danger, comme nombre d'entreprises, en raison de la baisse d'activité liée à la covid 19, s'en est finalement sorti. Ce sont ses lecteurs qui l'ont tiré d'affaire. Alors nous leur rendons hommage, tout simplement, en vous les nommant.

Bon été, nous nous retrouverons en septembre. N'oubliez pas de vous abonner, ou vous réabonner. Faites connaitre Aquò d'Aquí, il le mérite. Et avec lui, ne laissons pas notre langue d'òc s'évanouir dans une société hexagonale qui nie son plurilinguisme.

Vive la diversité !

Samedi 27 Juin 2020
Michel Neumuller


Tags : Aquo d'Aqui


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.