Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Uno mostro richo en óujèt de couleicioun sus Frederic Mistral


ORANGE. Parlaren propose une exposition consacrée au prix Nobel. On la doit essentiellement à un retraité passionné par l'oeuvre de Mistral, dont on célèbre le centenaire de la disparition ce 25 mars 2014.



Frédéric Mistral en 1888, peint par Jean-Baptiste Clément (XDR)
Frédéric Mistral en 1888, peint par Jean-Baptiste Clément (XDR)
La vilo d'Aurenjo a ourganisa uno mostro counsacrado à Frederi Mistrau, à la Mediatèco dóu 11 au 29 de mars.

Es tout plenamen basado sus la couleicioun d'Alain Besnier, un Aurenjés à la retirado que s'es apassiouna pèr lou pouèto à travès soun interès filateli.

En alargissènt soun pichot museon emé divers óujèt d'epoco, trouba dins de broucanto e à l'enquant,

Alain Besnier s'es counstituido uno forço bello couleicioun qu'es aro espausado au publi.

Emé lou councous de la Vilo e lou soustèn de Parlaren, aquelo mostro es proun coumplèto, emé, de segur, un mouloun de foutò à n'en faire pantaia mai d'un, e tambèn de tèste aneidouti, de tros pouëti, d'article de presso...

Se passas aperaqui, es pas pèr demoura cinq minuto ! Qu'aquelo espausicioun es courto dins lou tèms, mai longo pèr lou vesitaire vengu s'enfourma. 

La biougrafio e l'envirounamen maianen

D'efèt, pas mèns de vint-e-cinq panèu soun dreissa, decoura de papié e d'encastre sus lou Maianen lou mai couneigu.

Au cèntre dóu mèmbre, veirés tambèn, emé divèrsi revisto, de medaio, de vièi libre e àutris article decouratiéu e artisti.

Poudès retraça la vido dóu pouèto prouvençau tre lou moumen que fuguè bachelié.

Quouro mountas à l'estage, sias aculi pèr lou famous dessin d'Herbert en 1864, un bèu retra de proufiéu de Mistrau.

Tout ço qu'es papié e data de long-tèms es proutegi pèr de plasti, e lou rèsto, quand es precious, es plaça souto uno veirino. Legirés sa biougrafìo, soun viscu, de foutò de soun envirounamen dirèit à Maiano.

Mai Mistrau sarié pas Mistrau, s'i avié pas lou Felibrige que foundè 'mé d'àutri mèmbre : Giera, Aubanèu, Brunet, Roumaniho, Tavan e Matiéu soun tambèn à l'ounour.
 
Inutile de venir pour cinq minutes...prévoyez plutôt une heure, en regard de l'importance de la collection proposée par Parlaren et Alain Besnier (photo AC DR)
Inutile de venir pour cinq minutes...prévoyez plutôt une heure, en regard de l'importance de la collection proposée par Parlaren et Alain Besnier (photo AC DR)

Emé si liame d'autri païs

Biougrafìo, Felibrige, Mirèio, foutò de famiho, foutò d'evenimen, tèste esplicatiéu, pouësìo, retra, fèsto, tradicioun, «fa marcant», courrespoundènci, amista, Mistrau e si liame d'óutro-Atlantico, busto, medaio, óumenage filateli e coumemouratiéu...

Es tout acò e pas mens que vous espèro à la Mediatèco ! Pèr éli que n'en volon sabé mai sus Frederi Mistrau e ço que li es (in)direitamen liga, o pèr éli que se volon perdre dins lou languimen d'un tèms que noun couneiguèron jamai. 

Ouvert du mardi au samedi et entrée libre à la médiathèque

La Mediatèco d'Aurenjo es duberto dóu dimars au disssate :
Mostro fin qu'au 29 mars
 
Dimars : 2 o – 6 ouro.
Dimècre : 10 o – 12 ouro / 2 o – 6 ouro.
Dijòu : 9 o – 12 ouro / 2 o – 6 ouro.
Divèndre : 2 o – 6 ouro
Dissate : 10 o – 4 ouro.  

Dimanche 16 Mars 2014
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.