Aquò d'Aqui


            partager partager

Una bèstia que crèba jamai


JAPON. Le tardigrade aquatique résisterait même au vide intersidéral. Cryogénisés trente ans, plusieurs spécimens ont été ramenés à la vie avec succès par une équipe scientifique japonaise. L’une des femelles a même pondu à son réveil.



Increvable la bèbète d'un millimètre, elle se passe aussi de mâle pour procréer (photo XDR)
Increvable la bèbète d'un millimètre, elle se passe aussi de mâle pour procréer (photo XDR)
Cu se rementa d’Austin Powers, l’espion lo mai jaubastre que jamai lo cinema aurà fach nàisser ? S’es fa criogenisar per passar de l’annada 1967 a 1997 e enfrominar lo pietadós Dòctor Denfer, eu lo mai nèci dei psicopatas que jamai vogueron dominar lo Monde.
 
Walt Disney, lo creator de Mickey, mòrt en 1966, eu se seriá fach vertadierament congelar, per esperar lo moment que la recèrca trobariá lo mejan de garir son cancer dau paumon. Oficialament, aquò dich, seriá estat cremat dins l’intimitat.
 
Mai que siegue per lo cinema o vengut d’una rumor, la criogenisacion aviá pa’ncara rendut de monde a la vida. Lei cercaires japonés vènon pasmens de reüssir la causa.
 
An poscut revelhar una còla de tardigrades (tardigrada) que li dison « caminaires d’aiga », o « orsons d’aiga », après trenta ans de congelacion. Prelevats dins l’Antarctic, aquelei polideis bèstias de 1,5 mm siguèron congelats sus de mossas, a mens vint degrats, trenta ans e sièis mes a-de-rèng .
 
Es justament per sa capacitat a subreviure que leis an chausits, lei scientifics de l’Institut Nacionau Japonés de Recèrca Polari. La bèstia excepcionala es a la pròva dau canon , que pòu resistir a un freg extrèm, una calor que vos diem pas, ai radiacions e mume, se ditz, au vuege dau cosmòs. 

Trenta ans a-de-rèng a mens vint degrats

An contunhat de viure congelats, mai am’un metabolisme en foncion a 0,001% de sei capacitats. Avián començat per remandar tota l’aiga de son còrps, e per se recoquilhar jusqu’à prene la forma d’una bota, alòr que lo freg ganhava son organisme.
 
Après trenta ans, siguèron laissats dins una aiga minerala, e dos d’aqueleis organismes marins se son rescaufats a cha pauc , e après trege jorns an començat de se noirrir d’augas. Se l’un finalament es mòrt, l’autre a donat naissença a dètz e nòuv uous.
 
Fau dire qu’en defòra de sa capacitat a subreviure, la caminairitz d’aiga pòu tanben se reprodurre sensa mascle. Li fai bèn de particularitats.
 
Mai lei cercaires nipons auràn encara de pan sus la canissa per saupre perqué lei pichonei bèstias pòdon rebastir son ADN après una tala parentèsi.

Vendredi 22 Janvier 2016
Michel Neumuller





1.Posté par Pèire le 23/01/2016 11:54
De corregir : cinèma - "s''es fach criogenizar" -
noirir - criogeniZacion - enfrominar - càncer - Antartic - degraDs - reproduire - "jusca/jusca a" - "nòu uòus/uous". Se m'engani mercés de m'o dire

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.