Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Un solet Provençau per votar Segrets d’afaires




Le vote français au Parlement Européen le 13 avril 2016 (XDR)
Le vote français au Parlement Européen le 13 avril 2016 (XDR)
Premier vici-president de Provença Aups Costa d’Azur, Renaud Muselier èra lo solet deputat europenc provençau a votar la resolucien europenca dicha « Segret d’afaires », au Parlament Europenc lo 14 d’abriu, an Estrasborg.
 
President de la Commissien Euròpa de l’Associacien dei Regiens de França, Renaud Muselier èra segur pas lo solet Francès a la votar, bòrd que siguèron 74, entre PS, FN e LR, am’una desena de deputats dau Sud Est, a dire òc, an’aquela resolucien que demanda ais Estats de punir aquelei que podrián semenar d’informaciens sus leis empressas.
 
D’unei dison qu’es facha per aparar l’inovacien dei PME, mai leis autres sotalinhan qu’am’aquela, l’afaire dei Panama papers, auriá menat en preson lei jornalistas qu’an enquistats ; e tot parier aquelei lançaires d’alèrtas que critican lei moleculas mesas sus lo mercat per la multinaiconala Monsanto. 

Mercredi 20 Avril 2016
Renat Mine




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.