Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!


Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.



Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.

Séparer le provençal de sa famille linguistique pour satisfaire l'aveuglement fanatique de quelques uns ?

Autour du député maire de Chateaurenard, une dizaine de députés, parfois Provençaux, et Marc Le Furr, habituellement plus lucide, déposent un projet de loi, répondant à l'intense lobbying d'un Collectif provençal radical dans la nuisance.

Il s'agit d'arracher aux forceps le provençal de l'ensemble de la langue d'oc où l'on compte le languedocien, le gascon et quelques autres, tous aussi prestigieux les uns que les autres, et que le Félibrige a toujours chéri.

Il faut donc que des "Mistraliens" conchient l'oeuvre de Mistral !

Et que quelques élus de la Nation suivent, on se demande pourquoi.

Si ce projet avait quelque succès, on voit bien quels en seraient les développements : l'atomisation des postes d'enseignants, dont un serait nommé tous les cinq ans, au rythme où le Ministère crée les postes "d'occitan-langue d'Oc", n'en déplaise aux promoteurs de cette ânerie législative.

A l'heure de mettre à jour notre site, nous recevons les premiers éléments d'information, et la réation de la Fédération des Enseignants de Langue et Culture d'Oc, que nous vous invitons à lire. La Felco vous invite notamment à réagir et propose les liens internet pour cela.

Une réaction préventive nécessaire, est-il besoin de le souligner.

Jeudi 12 Avril 2018
Aquò d'Aquí



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.