Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (4)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (4)

Lo cap blanc, verda la coeta,
se pòt manjar en vinagreta.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Un camp de la memori ei Mielo


Le site de mémoire a été ouvert dans une ancienne tuilerie qui servit de camp aux autorités françaises en 1939 puis en 1942, et devint la première gare sur le chemin d'Auschwitz.



Un camp de la memori ei Mielo
Lou premié menistre Jean-Marc Ayrault es vengu dilun inaugura lou Camp di Mielo, prochi d’Ais, que se dis un « Site de Memori  », dins uno toco pedagougico. Aquelo téularié ounte trabaiavon encaro de mounde dins lis anado 2000, siguè un camp d’internament per lis Aleman en 1939-40, e a vis passa d’artiste coumo Max Ernst o Hans Bellmer. Pièi, tre 1942 lis autourita vichisto li an emprisouna li Jusiéu, mume li pichoun, avans de li despourta.
 
N’en diren mai la semano que ven.

Mardi 11 Septembre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.