Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (4)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (4)

Lo cap blanc, verda la coeta,
se pòt manjar en vinagreta.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

L’Institut Berbèra crèba l’uou a Marselha


MARSEILLE. L’Institut situé rue de la Grande Armée sera à la fois un lieu de rencontre et d’échanges et un organisme qui valorisera la recherche, les arts et la créativité berbères.



La cantairís Nadia Amour, la coregrafa Salima Iklef, Nordine Chenoud que canta eu en dialect chenoa, d’elegits coma Solange Biaggi (CD13) o Nora Preziosi (ajoncha au cònse de Marselha…) e de monde, de monde… Lo 24 carriera de la Granda Armada èra clafit de monde lo 3 de junh, pèr l’inauguracien de l’Institut Berbèra de Marselha.
 
Aquela insitucien vòu se dobrir sus lo monde e vòu pas de replegament identitari, e sa tòca serà de « presentar lei richessas de la cultura amazigh » qu’a poscut dire Salem Chaker, sociò-linguista, acompanhat d’Hélène Claudot-Hawad, directrís de recèrcas au CNRS en antropologia sociala.
 
« La lenga berbèra es vidanta e evolua, se tracta adonc de n’en faire tanben un objèct de recèrca » que s’es entendut pereu.
 
Una ambicien que partejan Thissous, estudianta en Lengas Estrangieras Aplicadas a l’Universitat d’Ais Marselha, o encara Kahina, doctoranta en biofisica a Luminy (Marselha), entendudas entre d’autres, e non un simple luec associatiu. « Esperam de poder l’i trobar de documents d’estudis, e l’i vèire l’òbra d’artistas ».
 
E perqué non d’i galejar…A l’inauguracien  aurem apres que Aquò d’Aquí, en berbèra, prononciat « Akka d-aki », vòudriá dire « Es com’aquò, aquí ! », valent a dire quasi lo sens segond de nòstre titre…
L'Institut se veut un lieu d'échanges et de recherches sur le monde berbère et sa langue (photo AR DR)
L'Institut se veut un lieu d'échanges et de recherches sur le monde berbère et sa langue (photo AR DR)

Jeudi 8 Juin 2017
Aymeline Recours





1.Posté par Lo raiòu le 05/07/2017 22:26
Chanut ! Francament ! Los oblidem pas los berbèrs ! E s'oblidèsson pas !
I a quicòm de partatjar emb d'aquel pòple cosin, fraire (coma voldrem).
Sens ges de dobtança !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.