Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Un Conservatòri de la memòria dei Francés d’Africa dau Nòrd per 4,5 M€ a-z-Ais


AIX . L'ensemble des collectivités concernées sauf l'Etat supportent le projet, dont la mairesse d'Aix souligne qu'il répond à un enjeu : dire l'histoire de la colonisation.



de g à d : la sénatrice LR Sophie Joissains, le député LR Christian Kert, la maire d'Aix LR Maryse Joissains, et le maire de Nice (mais alors encore pdt du Conseil Régional) Christian Estrosi (photo MN)
de g à d : la sénatrice LR Sophie Joissains, le député LR Christian Kert, la maire d'Aix LR Maryse Joissains, et le maire de Nice (mais alors encore pdt du Conseil Régional) Christian Estrosi (photo MN)
Un Conservatòri Nacionau de la Memòria dei Francés d’Africa dau Nòrd, es lo projècte que s’endralha a-z-Ais, amé coma baile lo Centre de Documentacion Istorica sus l’Algeria (CDHA). Plantarà cavilha avenguda de l’Euròpa, e vèn de se crear una Fondacion per la Recèrca Istorica sus l’Algeria.
 
Es aquela que financiaran mai o mens tótei lei collectivitats, que sei bailes se son fachs vèire lo 13 de mai au CDHA. Per li parlar dardenas en periòde electorau. E paciéncia se la data causida –azard ?- èra l’anniversari dau putsch dei generaus facciós de 1958, quand, per gardar l’Algeria francesa, volián faire cabussar la Republica.
 
Lo projècte demanda un arrendament anfiteotic de 99 ans, que signarà la Ciutat d’Ais. E lo besonh de financiament monta – per lo moment – a 4,6 millions d’€uros. La Fondacion assegura que n’en pòu ja adurre 1,6 M€ ; la Vila 750 000 €, lo Consèu Despartamentau dei Bocas-de-Ròse 900 000, e la Metropòli d’Ais-Marselha 500 000. La Region Provença, ela, parla de 900 000€. Rars son lei plans de financiament que se tròban tant facilament boclats.  A 100% !
 
L’occasion pèr quàuqueis actors, tau la premiera consolessa d’Ais, Maryse Joissains, que dissabte a pensat que seriá interessant d’entendre lo novèu President Macron, dire lo contrari de ce qu’aviá dich fa quàuquei temps a l’Assemblada Algeriana, que la colonisacion fuguèt un crimi.  Per ela fau « transmetre ara la vertadiera istòria de l’Algeria ».

Am’aquò avèm pas acabat.

Mercredi 17 Mai 2017
Michel Neumuller





1.Posté par MORA Frederic le 19/05/2017 22:41
Lo putsch dei generaus (qu'eron pas solets a se revoltar còntra la paraula non tenguda dau generau De Gaulle) era le 21 d'abriu 1961.
Lo 13 de mai 1958 se debaneron dei manifestacions còntra d'essecutions dau FLN amb dei participants de toteis originas. De segur dei chormas de totas menas (armada, gaullistas, faccistas, ...) eron au mitan, e la seguida fuguet la revenguda dau generau de Gaulle ("Vos ai compres", "Osca l'Algeria francesa").
La 4en republiqua fuguet cabussada, e venguet la 5en.
Lo noveu president Macron diguet dins una entrevista que la colonizacion era un crimi còntra l'humanitat, sens dire que fugueron leis crimis. Cresi pas qu'anet davant l'assemblada algeriana. Bessai s'es enganat bord qu'après, en França a pas redich aquò.
Mai çò qu'es verai : Lo reire president Hollande anet davant aquesta assemblada, mai anet pas fins au crimi.
La vertadiera istòria es pas eisada! Cau miès verificat avant !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.