Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Sortida de crisi per lo teatre marselhés ?

A Marseille un accord pour sauver le Théâtre de la Comédie?


MARSEILLE. Le Théâtre de la Comédie voit s’éloigner le spectre de l’expulsion. La Mairie louerait au Diocèse le bâtiment proche du bd Sakakini, où seraient maintenus en toute indépendance le théâtre menacé et son directeur.



Jean-Pascal Mouthier dans la régie du Théâtre de la Comédie. Aujourd'hui il peut envisager son maintien (photo MN)
Jean-Pascal Mouthier dans la régie du Théâtre de la Comédie. Aujourd'hui il peut envisager son maintien (photo MN)
Segon Jan-Pascau Mouthier, lo baile dau teatre de la Comèdia de Marselha, la sortida de crisi sembla ara possibla.

Lo premier cònsol dei 4ens e 5ens arredoniments, Brunò Gilles, seriá a mand de trobar un acòrd amé l’Arquevesquiá dau Diocèsa de Marselha.
 
Rapelem qu’en novèmbre passat lo Diocèsa, proprietari dei muralhas dau teatre fondat per JP Mouthier, aviá demandat lo pagament immediat d’un deute de 45 000€ au teatre.
 
Una petitcien mandada aviá rebalhat quauquei desenas de milliers de sinhaturas per exigir de mantenir lo teatre.
 
L’arrenjament qu’an imaginat premier cònsol e Diocèsa seriá, segon JP Mouthier, que « la Vila pagariá lo deute, devendriá logatària dau Diocèsa, e mantendriá lo teatre amé son director. »
 
Lo Diocèsa rassegurat que la Vila siegue son logatàri, permetriá au teatre de contunhar son òbra. « A condicien que la programacien siegue liura » ajusta lo director.
 
« Aviáu dich qu’una partida de la programacien fariá plaça a l’expressien de la cultura occitana e tendrai paraula » qu’a sotalinhat per nòstrei legeires Jan-Pascau Mouthier.

Samedi 7 Février 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.