Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Sèt oupera pèr questiouna un mounde que mudo


Temps de crise, société qui oublie ses valeurs, changement d’époque…l’Opéra a déjà dit tout ça, et le Festival d’Aix s’en est souvenu en composant son programme 2012, tant pour les œuvres du Répertoire que pour les ouvrages de commande.



La 64eno edicien dóu Festivau Internacionau d’Art Lirique d’Ais de Prouvènço presentara sèt oupera entre lei 5 e 27 de juiet, emé en particulié lou Written on skin de George Benjamin, que nous a particulieramen interessa en resoun de soun idèio óuriginalo (de legi aqui), emé sei representacien lei 7, 9 e 11 de juiet à 20 ouro e lou 16 à 17 ouro au Grand Tiatre de Prouvènço. La direicien d’ourquèstro sera assegurado pèr lou coumpousitour, davant lou Malher Chamber Orchestra.
 
Mai deguno edicien sènso un Mozart. Aquéstou cop sera Lei Noço de Figaro. Beileja pèr Jeremi Rhorer, emé de decor de Chantal Thomas ; e la Finta Giardiniera, beileja pèr Andreas Spering.
 
Em’acò, auren lou plesé d’entèndre un oupera de nouaste tèms, crea per lou Marsihés Jan-Michèu Bruyère, Une Situation Huey P. Newton, que nous parlo de la neissènço dóu Black Panther Party eis Estat Uni en 1966. Es uno obro labelisado « Marsiho Prouvènço 2013 », que nous es presentado coumo neissudo dóu rescouantre entre filousofe e artisto au quartié dóu Jas de Bouffan à-z-Ais, mounte d’aiour sera dounado à la Salo dóu Bouas de l’Auno entre lei 7 e 17 de juiet a 17 ouro, leva dóu 12. 

Sur scène et dans les oreilles un questionnement sur la fin de notre époque

Ajusten un Rossini mau couneissu, La Cambiale di matrimonio, beileja pèr Leonardo Garcia Alarcon, en versien à mita scenico, tau coumo aquel  Enfant et les Sortilèges, de Maurìci Ravel, que sera douna dins uno versien reducho beilejado per Didier Puntos entre lei 6 e 22 de juiet.
 
Emé tóutis aqueleis obro, es un questiounamen sus la fin de nouasto epoco que voulié pausa lou baile dóu Festivau, Bernat Foccroulle, qu’esbranlo la crìsi. « Qùntei seran lei countour de la venènto ? » que nous demando dins lei doucumen dóu Fesivau. Se trato pèr éu de garda lou meloumane en esvèi, emé pèr eisèmple aquéu David et Jonathas, de Marc Antòni Charpentier, que counto l’istòri d’uno foulìo murtriero dóu poudé.
 

Mardi 3 Juillet 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.