Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Regioun de Franço proutesto à Michel Blanquer


Les manifestations pour l'enseignement des langues régionales au lycée sont désormais relayées par l'association des Régions de France.



27 septembre à Marseille, Hervé Morin, le président de Régions de France. La Commission Cultures et Langues Régionales vient de protester contre la réforme des lycées (photo MN)
27 septembre à Marseille, Hervé Morin, le président de Régions de France. La Commission Cultures et Langues Régionales vient de protester contre la réforme des lycées (photo MN)
A la fin de setèmbre 2018 lou coungrès di Regioun de Franço, à Marsiho, a desvela lou mal-èstre que ressènton, de la Nourmandìo à la Corso, li Consèu Regiounau. Que ! pòu bèn s’entèndre acò : l’Estat rapatrìo li dardèno, e pèr partido, li coumpetènci… Mai tre qu’arribo un auvàri coume la revòuto di Gilet Jaune, lou meme Estat demando i couleitivita loucalo de calma lou jò.

Avec un Parlement béni-oui-oui, Régions de France fait figure de contre-pouvoir, à l'heure où le gouvernement veut de décider de tout, pour tous, en toute chose

Lea Louarn, vice pdte de Bretagne, a coordonné le recueil des avis de chaque Région en vue de la rédaction d'une déclaration (photo MN)
Lea Louarn, vice pdte de Bretagne, a coordonné le recueil des avis de chaque Région en vue de la rédaction d'une déclaration (photo MN)
La bronca di Regioun se pòu esplica pèr mai que d’uno rasoun. Bèn segur que soun pouliticiano… Aquéli Regioun apartènon pas à La Republico en Marcho, lou partit macrounisto, mai soun encaro beilejado pèr de catau di Republican o di Soucialisto… Tóuti que sabon pas bèn coume sera soun aveni pouliti. An de traça uno rego entre éli e lou poudé, aro vist coumo poudé parisen.

Mai prefound, se l’Estat ié lèvo li mejan, podon plus mena deguno poulitico, e deman is eleicioun, es pamens éli que déuran presenta un bilans is eleitour.

E i’a la part de sincerita, dóu baile que se vèi coume un marginau en Franço, perqué noun-Parisen. Acò es ja uno vièio istòri. En setèmbre adounc, à Marsiho, la coumessioun Lengo Regiounalo avié ourganisa un debat bèn interessant sus lou biais de reviscoula, mau-grat la marrido voulounta de l’Estat, li poulitico publico pèr faire plaço is idiomo regiounau. Lis elegi Corse li soun pas pèr rèn, qu’em’uno majourita « patrioto », demandon ferme la parita lenguistico emé lou francés.
 
Segur la reformo dóu menistre de l’Educacioun, Miquèu Blanquer, es arribado coume uno grosso brefounié sus aquelo situacioun ja móusido. D’un cop serié escafa l’ensignamen di lengo regiounalo ! Aqui Regioun de Franço, un cop mai, a moustra un esperit rebelle : la memo coumessioun Culturo e Lengo Regiounalo a publica lou 15 de febrié uno declaracioun, que demando à l’Estat, pèr l’essenciau, lo mantèn dis ensignamen foro de touto councurrènço emé li lengo estrangiero, que li doune lou meme estatut que li lengo antico, e que tourne la poussibleta de lis aprendre dins l’ensignamen proufessiounau.
 
Acò es bèn, e d’un cop se disèm que la separacioun di poudé es uno bono causo en aquéli tèms de majourita parlamentari que benesis tout ce que dis o fa lou gouvernamen.
 
Vaqui adounc li Regioun ben bataiero. Uno esplicacioun es que sa coumessioun Lengo Regiounalo es la Bretagno que la beilejo à l’ouro d’aro, em’uno elegido qu’es pas descounegudo. La Lea Louarn nous respound : « Ansin avèn couourdouna li avis de chasco Regioun e manda la declaracioun à Regioun de Franço puei à la presso (franc d’Aquò d’Aquí que sèmblo desconegu de Regioun de Franço). Un courrié dóu presidènt de RF, Hervé Morin (presidènt de Nourmandìo) fouguè tambèn manda au menistre Blanquer. »
 
Se, à l’ouro d’aro, i’a agu deguno reacioun dóu menistre, nous preciso Lea Louarn, lou burèu de Regioun de Franço déurié   s’apoudera lèu de la questioun, adóuta uno pousicioun e demanda un rendès-vous à Miquèu Blanquer… « Adounc afaire de segui », es dins li bournèu, acabo la presidènto de la coumessioun Lengo Regiounalo.
 
Segur que la poulitico favourablo à l’ensignamen di lengo regiounalo es raramen un chivau de bataio, meme pèr li Regioun de Franço… Mai dins un countèste pouliti particulié coume à l’ouro d’aro, lis aparaire di lengo dins l’ensignamen aurien tort de pas faire garo-garo .

Fara jamai chanja lou biais de pensa francés si lengo regiounalo, rèn que buscaio pèr lou poudé d’Estat, e  à peno mai pèr li Regioun, manco quàuqis-uno. Mai sus lou moumen, lou countèste pòu ajudar li mantenèire pèr garda l’eisistènt.

E ja serié pas tant mau, alor que son en peril mourtau lis ensignamen de lengo de Franço… En Franço, pamens.
 
 
 

Jeudi 28 Février 2019
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.