Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Provença èra lesta d’intrar a l’Ofici de la lenga occitana




Le 11 décembre dernier, le CA de l'Office de la langue occitane invitait les délégués de Régions non encore adhérentes. "Une opportunité à saisir pour mutualiser nos moyens, séduire l'Union Européenne et nous entendre en gens ouverts" selon Hervé Guerrera (à g. sur la photo).
Le 11 décembre dernier, le CA de l'Office de la langue occitane invitait les délégués de Régions non encore adhérentes. "Une opportunité à saisir pour mutualiser nos moyens, séduire l'Union Européenne et nous entendre en gens ouverts" selon Hervé Guerrera (à g. sur la photo).
« L’i siáu anat au nom de Miqueu Vauzelle, per dire à l’Ofici que vòudriam lo veire adoptar lei doas grafias de l’occitan e respectar la diversitat dei parlats de nòstra lenga comuna, mai tanben que nos agradariá de lo veire sonar « Ofici de l’occitan lenga d’òc ».
 
Divèndres 11 de decembre, èra l’ultima mission d’Arvei Guerrera au Consèu Regionau de Provença, bòrd que, despuei dimenja passat, l’i es plus elegit.
 
Au consèu d’administracion de l’Oplo, l’i siguèt benvengut. « La pòrta es dubèrta, ai pas sentit d’oposicion de la part dei collègas d’autrei regions » que nos a ajustat.
 
L’Ofici Public de la Lenga Occitana, creat fa dos mes amé l’Estat e lei Regions Aquitania e Miegjorn Pirenèus, atriva déjà Lengadòc Rossillon, que serà pegat au precedent tre lo 1er de janvier 2016. Ròse Aups e Auvernha, coma Lemosin, s’i fan convidar, qu’una adesion es prevista.
 
Mai lo raprochament de Provença d’aquel Oplo deu ara tenir còmpte dau chanjament au poder de la Region.
 
« Fau èstre confiant » pensa Arvei Guerrera, « am’aquel Ofici, aurem l’escasença d’èstre inovants en França, bòrd que seriá possible de tractar directament entre l’Euròpa e una interregion qu’accampariá de Bordèu à Niça ». Una noveutat adonc, un laboratòri territoriau.
 
Serà, ara, de veire coma lo novèu president provençau, Crestian Estrosi, bailèjarà aquel afaire. « Premier, fau esperar la nominacion de son delegat a la Cultura ». Un personatge a l’esperit estrech seriá una catastrofa, un elegit dubèrt un astre.
 
« Lo Ròse, déjà Mistral va disiá, es un passatge, pas una frontièra » que ditz encara Arvei Guerrera. Un passatge pereu per lei budgèts de reviscolament de la lenga comuna, que serián mutualisats entre totei lei sòcis d’aquel ofici.

Mercredi 16 Décembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.