Aquò d'Aqui


            partager partager

Pour Que Vivent Nos Langues partout dans les pays occitans samedi

A ce jour 28 rassemblements prévus de Bordeaux à Nice parmi une soixantaine dans les pays de langue minoritaire en France


La mobilisation promet d’être ample devant les différents Rectorats, Académies, Préfectures, où se rendront les groupes opposés à la réforme des lycées telle qu’elle se déploie actuellement.



Le 30 novembre dernier une manifestation parisienne avait déjà montré la capacité de mobilisation des différents mouvements, unis, de maintenance et promotion de toutes les langues de France (photo MN)
Le 30 novembre dernier une manifestation parisienne avait déjà montré la capacité de mobilisation des différents mouvements, unis, de maintenance et promotion de toutes les langues de France (photo MN)

Samedi 10 octobre une cinquantaine de rassemblements seront organisés par des associations, mouvements ou autres entités au nom du collectif Pour que Vivent Nos Langues. Il s’agit partout où l’enseignement d’une langue minoritaire est menacé au lycée, de manifester l’opposition des promoteurs de cette langue.

 

Dans les pays d’oc, et d’après l’état connu des initiatives, nous pensons que vous pouvez rejoindre une des manifestations statiques suivantes :


Les rassemblements qui nous sont connus samedi 10 octobre

Dans 28 villes des pays de langue occitane (plus 6 non confirmés mais probables)des rassemblements montreront samedi le potentiel du mouvement pour une "réforme de la réforme Blanquer". Mais en Bretagne, Alsace et partout où est enseignée une langue minoritaire les rassemblements auront lieu sous l'égide de Pour Que Vivent Nos Langues  (photo MN)
Dans 28 villes des pays de langue occitane (plus 6 non confirmés mais probables)des rassemblements montreront samedi le potentiel du mouvement pour une "réforme de la réforme Blanquer". Mais en Bretagne, Alsace et partout où est enseignée une langue minoritaire les rassemblements auront lieu sous l'égide de Pour Que Vivent Nos Langues (photo MN)

Aix-en-Provence, à dix heures devant le Rectorat d’Aix – Marseille. Le Félibrige coordonne pour les autres associations. L’IEO 13 nous a confirmé sa présence.

A Arles rassemblement devant la préfecture - heure non communiquée.

A Bollène (84), idem, mais devant le lycée de la commune.

A Bordeaux, place Pey Berland à 11h l'IEO appelle au rassemblement.


A Foix le rassemblement aura lieu à 11 h sous les allées couvertes de la ville, Halle Vilotte.

 

Idem au Rectorat de Limoges, à 10h30, où là encore le Félibrige joue un rôle organisateur.

A Montpellier, la Felco nous apprend qu'une réunion débat aura lieu à 11h, salle Pelloutier, place Zeus. Il faut confirmer, puis à 12h rassemblement musical et poétique à l'esplanade devant l'Office du Tourisme.

A Marseille un rassemblement aura lieu devant la préfecture, l'heure ne nous a pas été communiquée.

A Toulouse un rassemblement est prévu en matinée (nous ignorons encore l’heure) devant l’école calandreta Garoneta.

A Grenòble (es l'Acadèmia de Grenòble que gestiona lei despartaments d'oc d'Ardècha e de Droma) lo monde se recampa a 11 oras davant lo musèu daufinenc, 30 carrièra Maurice Gignoux, puei camina fin qu'au Rectorat. Aquela iniciativa es particulara, bòrd que recamparà d'occitanofònas e d'arpitanofònas, organisats per lo Creo Daufinat Vivarès, l'IEO Ròse Aups,  l'Associacion d'Ensenhaires dau Savoiard, e l'Aliança Culturèla Arpitanna.

 

A Béziers également en matinée, et aussi devant une calandreta, ainsi qu’à Carcassonne.

 

A Castelnaudary l’IEO coordonne l’initiative locale, qui aura lieu en matinée, sachant que l’association tient une réunion importante l’après-midi même sur les lieux.

 

A Nice de 10 à 12 h L’APLR Felco donnera une conférence de presse au lycée Masséna, puis y tiendra son assemblée générale
.

A Nîmes à l'appel du Félibrige, de la Marpoc, de la Felco et de l'IEO rassemblement au Carré d'Art à 9h.

 
A Aurillac, le rassemblement a lieu sous le marché couvert dès 9h30, puis un cortège se dirige vers la Préfecture du Cantal. Là l’IEO et 15 associations appellent à l’initiative.

A Saint-Girons (09), le rassemblement aura lieu devant la mairie à 11h.

 

A Toulouse encore la Tuta d’Oc et l’IEO organisent entre 10 et 18h diverses initiatives;

 

A Périgueux c’est sur le marché que l’IEO 24 et Novelum donnent rendez vous, donc le matin.

 

A Agen l’association de parents Òc-bi donne rendez vous pour un rassemblement place Jasmin à 10h.

 

A Penne d’Agenais la calandreta Lo Caminol et ÒC-bi prendront un peu d’avance, puisque leur rassemblement a lieu le 9 octobre à 16h30 à la Calandreta.

 

A Mont de Marsan, à la Préfecture à 10h30 le Café Gascon du Mont et Òc-bi appellent au rassemblement à 10h30

 

A Pau le rassemblement est prévu à l’Ostau Bearnés pour 10h30 par le Congrès, le Creo, ÒC-bi, la Calandreta, Ciutat, Cap-òc et le CFPÒc.

 

A Clermont Ferrand, tout débute au Rectorat à 10h, puis direction la Préfectur et enfin la place Jaude, arrivée pour 12h30. Là aussi l’IEO du Puy-de-Dôme est l’organisateur.

 

A Avignon, rendez-vous est donné devant l’Académie (rue Thiers) à 11h30, par l’IEO Vaucluse, la Felco via son association provençale Aeloc, la Calandreta d’Orange et l’association Ben Lèu.

 

A Carpentras c’est à 15 h que les participants se donnent rendez-vous à 17h à la Sous Préfecture, à 11h, à l’appel des mêmes associations qu’à Carpentras.

 

Et ce sont les mêmes qui terminent leur périple revendicatif à 17h devant l’Inspection d’Académie d’Orange.

 
A Peyrehorade (Landes) le rassemblement aura déjà eu lieu le 9 octobre à 19h au Part de la Mairie.

A Sainte-Affrique ( 12) c'est à 11 h place de la mairie que les défenseurs de l'enseignement de l'occitan sont conviés.

 

Enfin à Narbonne, l’Ostal Occitan et País Nòstre vous demande d’être présents devant la Sous Préfecture à 11h.

Des rassemblements pourraient avoir lieu aussi à Pamiers (mairie 11h), Le Puy en Velay (préfecture 10h), Saint-Flour (Sous Préfecture 11h), Castres (en fin de matinée, lieu non connu de nous), Sigean (11h à la Mairie), Saint-Martin de Seignanx (40 - le vendredi 9 à 17h devant l'école maternelle).


Envoyez photos et textes au plus tôt à Aquò d'Aquí

Comme on le voit la mobilisation est vaste, sur le plan géographique, et à ce point c’est rare. Les rassemblements n’auront pas tous la même tonalité ni la même ampleur, mais leur addition aura son importance quand les représentants de Pour Que Vivent Nos Langues discuteront au ministère de l’Education Nationale, lors d’un rendez-vous dont le principe et d’ores et déjà arrêté avec l’Elysée.

 

Nous demandons aux organisateurs de bien vouloir corriger les éventuelles erreurs de notre liste, et aux participants de bien vouloir nous adresser une photo ou deux de leur rassemblement et quelques lignes de compte rendu. Laisser un nom et un numéro de téléphone pourra nous aider à trouver une complète information.

 

Bien entendu, il est probable que notre compte rendu soit un argument de la délégation qui discutera ensuite avec le ministre et ses services. Votre aide comptera donc.

 

 

 

Lei manifestants seràn fòrça avisats de mandar fotos e textes, am'un telefonet a vòstre jornau, per espandir vòstra mobilisacion (photo MN)
Lei manifestants seràn fòrça avisats de mandar fotos e textes, am'un telefonet a vòstre jornau, per espandir vòstra mobilisacion (photo MN)


Mercredi 7 Octobre 2020
Michel Neumuller





1.Posté par DUCHEN Béatrice le 09/10/2020 17:01
Bonjour,
Il y a une erreur dans la liste des rassemblements: Saint Martin de Seignanx, le rassemblement est bien ce jour mais à 18h. Le lieu est bon.
Merci.
Cordialement,
Béatrice DUCHEN

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.