Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Marselha, Niça e Tolon entre lei pòrts a l’atmosfèra la mai polluida d’Euròpa




MARSEILLE / TOULON / NICE. Une grande part de la pollution atmosphérique des quartiers portuaires est due aux navires de croisière. Ceux-ci en 2020 devront utiliser des carburants à très faibles teneur en soufre. Mais quid des alternatives ?



Un ferry de la Compagnie Méridionale de Navigation à quai à Marseille en 2014 (photo MN)
Un ferry de la Compagnie Méridionale de Navigation à quai à Marseille en 2014 (photo MN)
Segon lo malhum environamentau France Nature Environnement lei pòrts de Marselha, Niça e Tolon son dins la tiera dei cinquanta premiers pòrts d’Euròpa segon la pollucien atmosferica emesa. FNE a tengut en còmpte unicament la pollucien au dioxide de sofre, mai n'i a ben d'autrei. En 2017 aurián difusit dins aquelei pòrts de dos a cinc còps mai de SO2 que l’ensems dei veïcules de torisme que l’i circulan.
 
En 2017 57 bastiments de crosieras  aurián emés mai de 15 tonas de sofre, per l’essenciau dau costat dei quartiers Nòrd, popularis, de la vila. Lei batèus de crosieras son lei mai polluissents, en rason de son besonh d’electricitat a cai. Per la produrre, fins qu’ara utilisan son motor diesel.
 
Segon Charlotte Lepitre, la coordinatritz Santat-Environament de FNE, « fau anar lèu vèrs d’alternativas au carburant fiol »
 
Entre aquelei ciutats portuaris, la Metropòli de Niça a creat en 2015 un sistèma de « monitoring » am’un malhum de captors de pollucien e de monde vigilant, a l’agachon ais immòbles pròches dau pòrt.

Lei barris populàris sempre enverinats

Même compagnie, même port, mais en 2018...Les quais ont été électrifiés (photo MN)
Même compagnie, même port, mais en 2018...Les quais ont été électrifiés (photo MN)
Dins aquò lei companhias de navegacien que ganhan fòrça argent amé lo desvolopament de la crosiera, investisson amé l’ajuda deis autoritats portuaris. Mai son tre ara lei companhias de linhas regularas que duerban lo camin : a Marselha la Companhia Meridionala de Navegacien a electrifiat sei cais, un afaire de tres milliens, quasi a sei frais, tre 2016.

« Ansin avèm fach vèire nòstre biais environamentau, mai tanben nòstre socit de pas enverinar la vida de nòstrei salariats am’un sistèma que fasiá fòrça bruch » nos ditz Marc Reverchon, lo PDG de la Companhia.

Corsica Linea fa parier a l’ora d’ara, mai ajudat per la Regien Provença coma per lo Grand Pòrt Maritim de Marselha. Corsica Ferries a tanben un plan d’electrificacien. E la CMN es en trin d’assajar un sistèma d’embarcament de gas liquide per produrre d’electricitat « neta » en Corsega, onte van sei linhas regularas.
 
L’estudi de FNE arriba sièis mes avans un chanjament màger. La reglamentacien internacionala farà obligacien ai companhias maritimas d’utilisar un carburant a fòrça baissa tenor de sofre au premier de janvier de 2020.
 
Pasmens an aquela data de problèmas seràn pas resouguts : son sociaus, lei cais de reparacien navala, fòrça polluissents, a l’ora d’ara s’ acaran ai barris populàris de Marselha, coma lei paquebòts gigants, lei mens faciles d’alimentar a l’electricitat. Dei cais dau barri de la Jolieta, onte lo monde economic aproficha deis agençaments d’Euroméditerranée, lo quartier d’afaires e de la gentry, an quasi despareissut.

Jeudi 13 Juin 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.