Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Marc Vuillemot : « amé lei refugiats avèm a faire nòstre dever »

L'accueil des réfugiés, un devoir, pour lequel l'Etat doit aider les communes, selon le maire de La Seyne


VAR. Le maire PS de La Seyne vient de proposer à son conseil municipal de délibérer en faveur de l’accueil de réfugiés. Mais pour lui, l’Etat doit jouer un rôle pivot, et organiser l’accueil en rassemblant les maires.



Marc Vuillemot. "L'idéal serait que les communes varoises s'entendent et soient soutenues par l'Etat." (photo MN)
Marc Vuillemot. "L'idéal serait que les communes varoises s'entendent et soient soutenues par l'Etat." (photo MN)
Fai quàuquei jorns, lo Consèu Municipau de La Seina a pres una deliberacien que ditz : « chasca compausanta de la poténcia publica a lo dever republican de prendre sa part dins lei dispositius d’acuèlh… La Seina va farà ». de que vòu dire ?
 
« Sabèm de que parlam au nòstre, que d’ondassas de refugiats, n’avèm agudas mai que d’un còup : d’Italians crebant de la fam, puei dau faissisme, que son venguts faire la richessa dei chantiers de La Seina. E encara fa pas tant d’annadas, d’enfants dei quartiers beirotins de Sabra e Chatilla, qu’an agut besonh de se rebastir après lei masèus qu’avián viscuts au sieu. Vaquí nòstra tradicien. »
 
La Seina, comuna populària dau Var que suap plus onte lotjar de monde, es que pòu aculhir vertadièrament ?
 
« Entendi lo monde seinenc que pensa qu’es ja tant dificil de trobar un lotjament sociau. Mai vaquí nòstre dever, am’aquélei refugiats desmunits que tot li desfauta  ! Aquò dich, trobar de soluciens per tótei, es possible, dau moment que chascun pren sa part, justament. Ai demandat au prefècte de Var d’acampar lei cònses per n’en parlar e organisar l’acuelh. »
 
 

"Nòstrei cantinas escolaris seràn lestas, mai me fau saupre ce que farà l'Educacien Nacionala au nòstre"

La responsa ?
 
« A l’ora d’ara espèra segur ce que dirà l’Estat. Uei ( lo 12 de setembre, Ndlr) au ministèri de l’Interior, un acamp deu parlar d’organisacien, e li ai mandat nòstre conselhier municipau Robèrt Teisseire (un comunista, Ndlr). L’ajuda de l’Estat nos es necite, segur. En particulier ce que farà l’Educacien Nacionala m’agradariá de va saupre. 
 
A La Seina, pòdi dire que lei cantinas escolàrias seràn lèstas a aculhir de monde suplementari. E per ce qu’es dau lotjament, li a au nòstre aquélei de la Marina Nacionala, que de còups, mai rarament, acuèlhan de trabalhaires estrangiers venguts per remoutar un batèu, per exemple. Podrián èstre mobilisats per un moment me pensi.
 
Encara un còup, pensi que lei comunas varesas devrián s’organisar de cotria , amé l’ajuda de l’Estat. Seriá mai simple e eficaç.
 
E, ce que me rassegura, es qu’ai pas entendut de premier cònsol varés dire que n’en voliá pas ausir parlar. »

 
Mume aquélei, FN, de Cogolin e de Fréjus ?
 
« Son pas tant violents coma son collèga de Besiers qu’a fa veire sus sa revista municipala un trin clafit de refugiats e que ditz : « Ils arrivent ! », per ben esfraiar sa populacien. Mai es finalament la muma tòca, dison lei múmei causas. Es fòrça greu e lo monde au sieu va devon saupre. »

A lire aussi le blog de Marc Vuillemot
 
 
Il y a actuellement deux millions de réfugiés syriens selon l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés. La France accueillera en tout et pour tout 24 000 réfugiés en 2015 (photo UNHCR DR)
Il y a actuellement deux millions de réfugiés syriens selon l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés. La France accueillera en tout et pour tout 24 000 réfugiés en 2015 (photo UNHCR DR)

Entretien réalisé en occitan le samedi 12 septembre 2015 et écrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano.

Dimanche 13 Septembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.