Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Lo dire d’Elie Lebre


CUCURON. Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Troisième semaine…



Lo dire d’Elie Lebre
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .

Au fieu de l'an, proverbis…

Quora lei fedas gambadejon e que lei chivaus pisson, aquò marca lo vènt
 
Quand les brebis gambadent et que les chevaux pissent, cela présage du vent
 
Aquò es coma de blad ensacat
 
L’affaire est dans le sac !
 

Sus son biais de viure ...

"Coma vos l’ai dich, ieu ni mai m’agradava gaire de travalhar la tèrra. S’avieu poscut faire d’estudis, aurieu belèu fach quauquarèn que m’aurié plaisut. Mai es que en fin finala serieu estat pus eros, de fes me pausi la questien. Aurié faugut anar a la vila, belèu se despatriar dins una vila de l’ubac, èstre un deracinat coma n’i a tant a l’ora d’ara . Coma que siegue, s’èri pas restat dins mon vilagi, de segur parlarieu lo provençau encara pus mau que ce que lo parli vuei, e aurieu pas poscut vos contar tot aquò. En totei lei cas se mon paure paire me vesié charrar tot solet davant lo magnetòfòne, me dirié que sieu un bèu colhon de crèire que mei còntes van interessar quauqu’un e bessai aurié pas tot lo tòrt."

Jeudi 27 Janvier 2022
Aquo d'Aqui


Tags : elie Lebre


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.