Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Lo budget provençau de la Cultura creisserà en favor dau patrimòni


Le nouveau président de Provence Alpes Côte D’Azur présentera vendredi son premier budget aux élus régionaux. Les subventions aux associations seraient maintenues, sous conditions.



Priorités affichées à l'économie et l'enteprise, avec un budget Culture toutefois en augmentation. (photo MN)
Priorités affichées à l'économie et l'enteprise, avec un budget Culture toutefois en augmentation. (photo MN)
Am’un  budget de 2,2 miliards d’€uròs en investiment e en foncionament, la Region Provença deuriá pasmens realisar quauquei 44M€ d’economias de foncionament, bòrd que remplaçarà pas 150 de sei foncionaris que se’n van a la retirada en 2016.
 
Lo novèu president Crestian Estrosi a presentat dimècres passat coma una capitada aquelei despensas que se faràn pas. Vòu demenir l’endetament, qu’es ara au nivèu de onge annadas de remborsament.
 
Mai que tot a anonciat una auça dau budget Cultura de 53M€, que fai 1,1% d’aqueu budget en investiment, e 1% en foncionament.
 
Aquela auça deuriá ajudar lo Festivau d’Avinhon a retrobar lei tres jorns que se n’èra escorchit per reson d’argènt mancant. Lo Festivau de Ramatuèla, jusqu’ara fòra dau dispositiu d’ajudas regionau, serà tanben subvencionat. Enfin 5 M€ seràn atribuits a la conservacion dau patrimòni materiau de Provença.

Trenta millions de toristas, que venon en particulier ai festivaus

Lei critèris  que fau comprendre in fine ‘mé la politica dei liberaus en Provença, son lo prestigi e lo patrimòni.
 
« Trenta milions de toristas vènon au nòstre chasque an » qu’a poscut dire Crestian Estrosi. Lo budget Cultura deuriá venir espatlar aqueu dau Torisme, que serà de 9,6 M€ « qu’adutz cinc miliards d’€uròs » d’un biais o d’un autre dins l’economia regionala.
 
Aqueu budget 2016 que serà votat divèndres 8 d’abriu, misa tanben sus una auça d’aqueu de l’aprendissatge de 5,6%, e d’un chanjament dins lo dispositiu d’ajudas ai Comunas. Desenant , lo Fons de Sosten dei Comunas serà dubèrt fin qu’a 200 000 € (en plaça de 15 000 aperavans) am’una prima ai comunas ruralas de 12 000€. L’ajuda podrà representar jusqu’à 70% dau projèct que la comuna vòu menar.
 
Per ce qu’es dau subvencionament ais associacions, Crestian Estrosi ditz que « totei aquelei qu’èron ajudadas va seràn, dau moment que signaràn una charta qu’impausa lei valors de la Republica còntra lo comunautarisme ».

Mardi 5 Avril 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.