Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Lo Pargue marin de la Còsta Blura a trenta ans


MARSEILLE:MARTIGUES. La politique d’immersion de récifs artificiels et les zones d’exclusion voulues par les pêcheurs ont permis la revitalisation de la biodiversité halieutique entre Marseille et le Rhône. Aujourd’hui les deux réserves intégrales du Parc permettent de repeupler tout le littoral marseillais.



Le denti est revenu et bienvenu (photo J. ChiasDR)
Le denti est revenu et bienvenu (photo J. ChiasDR)
Fai trenta ans que crebèt l’uòu lo Pargue Marin de la Còsta Blura, entre la rada de Marselha e lo deltà dau Ròse. « L’originalitat es que lei pescadors l’an vòugut per aparar la ressorsa » nos ditz Frederic Bachet, lo capolier de la pichona còla dau Pargue.
 
Tre lo començament avèm creat un relarg marin aparat a Carri, 85 ectaras, puei en en 1996 avèm fondat la segonda au Cap Corona, sus 210 ectaras. Clafits d’erbiers de posidonias, vertadiers asiles de peis juvenils, que siguèron amenaçats per la pesca au gangui.
 
« Quand avèm immergit d’estèus artificiaus, segur qu’aquela pesca s’es arrestada e que lei peis son mai nombrós e mai diversifiats » assegura Frederic Bachet. « Lo denti s’es entornat, lo mèro es arribat, tota la tiera dei peis de la còsta crèisse tant coma un molon de nomadas de la costiera : lei lops, dauradas e d’autres ».

Une pouponnière à poissons littoraux qui essaime à l'est

"L'originalité du parc c'est que les pêcheurs l'ont voulu" pour le directeur Frédéric Bachet, "et qu'ils on imposé des zones d'exclusion de pêche"
"L'originalité du parc c'est que les pêcheurs l'ont voulu" pour le directeur Frédéric Bachet, "et qu'ils on imposé des zones d'exclusion de pêche"
Un estudi europenc, Biomex, aviá mesme descubèrt que lei peis naissuts dins una resèrva tala coma la Còsta Blura e d’autrei en Espanha, se retròbon dins d’autreis endrechs onte avián despareissut o quasi.
 
« Còrbs e mèros de la Còsta Blura leis an trobats ais illas dau Frieu » nos ditz lo responsable dau Pargue marin.
 
E, se la populacien de pescadors a pas tant creissut, au mens a pas tant descreissut coma alhors.
 
Rèsta an’aquela còla de trabalhar sus la cultura ligada a la pesca. Lei fons marins, una carta va fa veire, pòrtan de noms occitans que son pas conoissuts dei professionaus.
 
Au larg de Carri, un relarg rocalhós se ditz « Katchofe ». « Crèsi que vòu dire chou fleur » nos dison dos salariats dau Pargue. Segur qu’aqueu cachòfle au perfieu particulier ameritariá d’èstre mai conoissut.

Mercredi 4 Décembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.