Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Lo Pargue marin de la Còsta Blura a trenta ans


MARSEILLE:MARTIGUES. La politique d’immersion de récifs artificiels et les zones d’exclusion voulues par les pêcheurs ont permis la revitalisation de la biodiversité halieutique entre Marseille et le Rhône. Aujourd’hui les deux réserves intégrales du Parc permettent de repeupler tout le littoral marseillais.



Le denti est revenu et bienvenu (photo J. ChiasDR)
Le denti est revenu et bienvenu (photo J. ChiasDR)
Fai trenta ans que crebèt l’uòu lo Pargue Marin de la Còsta Blura, entre la rada de Marselha e lo deltà dau Ròse. « L’originalitat es que lei pescadors l’an vòugut per aparar la ressorsa » nos ditz Frederic Bachet, lo capolier de la pichona còla dau Pargue.
 
Tre lo començament avèm creat un relarg marin aparat a Carri, 85 ectaras, puei en en 1996 avèm fondat la segonda au Cap Corona, sus 210 ectaras. Clafits d’erbiers de posidonias, vertadiers asiles de peis juvenils, que siguèron amenaçats per la pesca au gangui.
 
« Quand avèm immergit d’estèus artificiaus, segur qu’aquela pesca s’es arrestada e que lei peis son mai nombrós e mai diversifiats » assegura Frederic Bachet. « Lo denti s’es entornat, lo mèro es arribat, tota la tiera dei peis de la còsta crèisse tant coma un molon de nomadas de la costiera : lei lops, dauradas e d’autres ».

Une pouponnière à poissons littoraux qui essaime à l'est

"L'originalité du parc c'est que les pêcheurs l'ont voulu" pour le directeur Frédéric Bachet, "et qu'ils on imposé des zones d'exclusion de pêche"
"L'originalité du parc c'est que les pêcheurs l'ont voulu" pour le directeur Frédéric Bachet, "et qu'ils on imposé des zones d'exclusion de pêche"
Un estudi europenc, Biomex, aviá mesme descubèrt que lei peis naissuts dins una resèrva tala coma la Còsta Blura e d’autrei en Espanha, se retròbon dins d’autreis endrechs onte avián despareissut o quasi.
 
« Còrbs e mèros de la Còsta Blura leis an trobats ais illas dau Frieu » nos ditz lo responsable dau Pargue marin.
 
E, se la populacien de pescadors a pas tant creissut, au mens a pas tant descreissut coma alhors.
 
Rèsta an’aquela còla de trabalhar sus la cultura ligada a la pesca. Lei fons marins, una carta va fa veire, pòrtan de noms occitans que son pas conoissuts dei professionaus.
 
Au larg de Carri, un relarg rocalhós se ditz « Katchofe ». « Crèsi que vòu dire chou fleur » nos dison dos salariats dau Pargue. Segur qu’aqueu cachòfle au perfieu particulier ameritariá d’èstre mai conoissut.

Mercredi 4 Décembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.