Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Les députés Kerlogot et Euzet proposent de “rassurer la puissance publique”


Le rapport des deux députés préconise des avenants aux contrats association-Education Nationale, et le dépôt rapide d'un projet de loi pour sécuriser l'enseignement en immersion des langues régionales.



Manifestation en faveur de la loi Molac à Aix-en-Provence (photo MN)
Manifestation en faveur de la loi Molac à Aix-en-Provence (photo MN)

Lancée en juin par le premier ministre Jean Castex, afin de calmer la colère des acteurs de l’enseignement en immersion des langues régionales, la mission des deux députés Christophe Euzet (auteur d’un texte de loi sur la glottophobie) et Yannick Kerlogot a pris fin avec le rendu de leurs propositions.

 

Défavorable à une révision de la Constitution, chimérique avant la présidentielle de 2022 selon eux, leur rapport préconise pour l’essentiel la rédaction d’addendas aux conventions qui lient ces écoles à l’Education Nationale.

 

Ces ajouts devraient rappeler que la pédagogie est proposée de manière facultative, que l’objectif en est tant la maitrise du français que de la langue régionale, et qu’ils devraient “clarifier la langue de communication”.

 

En effet les Conseillers Constitutionnels avaient pointé le fait que dans l’immersion, les personnels parlent entre eux et avec les élèves en langue régionale hors cours était contraire à la Constitution, article 2.

 

C’est donc à un ensemble de courbettes de soumission qu’invite le rapport qui a été présenté mercredi soir au premier ministre. Il s’agirait avec ces avenants, pour les deux députés, de “rassurer la puissance publique”.

 

Ils proposent toutefois aussi que le gouvernement dépose un projet de loi en procédure accélérée afin de sécuriser l’enseignement en immersion. A voir comment le Conseil Constitutionnel considérerait cette hypothétique future loi gouvernementale …



Jeudi 22 Juillet 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.